Mystical Fighter

Sega Mega Drive - Genesis
Mystical Fighter, initialement connu sous le nom de Maou Renjishi au Japon, est un jeu développé par Kid Corp. et publié et distribué par Taito Corporation pour Mega Drive en 1991, atteignant le marché nord-américain en 1992, bien que Le malheur n'a jamais atteint le marché européen. C'est un beat'em up divertissant dont les dessins, l'histoire et les personnages sont basés sur la mythologie japonaise, donnant au jeu un aspect curieux.

Comme dans tout jeu de ce style, nous devrons avancer en combattant avec des ennemis qui Laissez-nous sortir pour rencontrer. En plus d'être le typique "moi contre le voisinage" avec des scénarios avec profondeur tels que Double Dragon, Final Fight ou Streets of Rage, une autre des caractéristiques typiques du genre est rencontrée, qui est que les ennemis viennent en groupes, et que Continuez à aller de l'avant, vous devez vaincre tous les membres d'un groupe qui vient à notre rencontre. Comme il est logique, à la fin du tour nous attendrons une confrontation contre un boss final. Nous avons une limite de temps d'environ 40 secondes (bien que ralentie, pas de panique) pour finir chaque niveau. Si le compteur atteint 0, nous aurons immédiatement perdu le jeu, car cela sera déclaré un échec. De plus, le jeu partage une caractéristique avec Golden Axe, et ce sont les objets qui nous permettent d'effectuer de la magie et que plus nous avons ces magies puissantes, ces objets ont la forme de parchemins. Dans certaines parties des scénarios, il y a des portes qui nous transportent vers des niveaux bonus mais il y a aussi des pièges et des trous à travers lesquels les protagonistes peuvent tomber, bien qu'ils puissent aussi être utilisés pour lancer des ennemis.

Nous ne pouvons pas dire que nous sommes confrontés à des graphismes révolutionnaires, en particulier en matière de couleur, mais ils remplissent leur fonction avec dignité. Les lutins des protagonistes et les ennemis nombreux et variés qui nous seront confrontés ont un bon design (comme je l'ai déjà commenté sur la mythologie et les légendes japonaises), une taille adéquate (mais sans dépassement) et de bonnes animations, en plus de quelques boss correct Les scénarios sont variés et détaillés, avec une bonne ambiance, bien qu'à mon avis avec une autre couleur la qualité graphique gagnerait beaucoup. Les mélodies ont une bonne qualité sonore compositionnelle et moyenne, et la vérité est qu'elles définissent très bien le jeu, et en plus il y a quelques effets sonores décents.

En ce qui concerne le sujet de la jouabilité, il faut dire que le contrôle sur les protagonistes est très simple, ce qui permet tous les mouvements qui peuvent être rendus très faciles à effectuer malgré l'utilisation de seulement trois boutons (saut, attaque et magie), et aussi la réponse aux instructions du pad est très bon, donc à cet égard approuve avec une note. Il a également une extension assez décente et une difficulté très bien ajustée, bien qu'une curiosité qui a le jeu est que les ennemis parfois normaux sont plus difficiles que les patrons eux-mêmes. Nous avons aussi plusieurs objets d'assistance, sans doute les plus importants qui nous remplissent de la barre de vie et des manuscrits magiques.

Bref, un très bon beat'em up pour Mega Drive et avec un décor très original , qui aurait seulement besoin de retoucher l'aspect graphique, surtout en termes de couleur. Fortement recommandé .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *