Super Fantasy Zone

Sega Mega Drive - Genesis
Super Fantasy Zone est un jeu développé par Sunsoft et publié et distribué par Sega pour Mega Drive en 1992, ils constituent le dernier opus de la saga Fantasy Zone. Il a atteint le marché européen en 1993, sous la forme d'un tournage multi-directionnel scroll'em aussi divertissant et coloré que le reste de la saga dont il fait partie.

La principale caractéristique de ce jeu et des précédentes tranches de la Saga est que le vaisseau protagoniste n'avance pas seulement dans une direction, mais nous aurons une totale liberté de mouvement, car nous pouvons nous déplacer librement de haut en bas comme à droite et à gauche, ce qui donne un point d'originalité. L'objectif de chaque niveau est de passer par la phase colorée du virage afin de détruire un certain nombre de générateurs ennemis. Quand nous aurons fini avec tous, le boss de fin de phase fera son apparition. Ils font également une apparition à certains moments des magasins, où nous pouvons acheter toutes sortes d'objets en utilisant de l'argent, nous pouvons ramasser quand nous finissons avec quelques ennemis.

La section technique est très bonne. Outre le vaisseau et l'aspect original et surréaliste des ennemis et des boss finaux, ce qui ressort le plus des graphismes, ce sont les scènes très colorées, variées, détaillées et très originales, avec un point de surréalisme, mais toutes ils la mer de voyante et frappante, cachet de la saga. En outre, il y a le parchemin multidirectionnel parfait. De plus, les mélodies du jeu sont variées et très joyeuses, selon l'aspect général de la cartouche, auquel il faut ajouter de jolis effets sonores qui ne sont même pas peints avec le reste de la section.

Concernant le gameplay , est un jeu qui se distingue par la simplicité de manipulation du vaisseau et par ses actions de base et très facile à réaliser, avec une réponse parfaite aux ordres transmis par le pavé de contrôle. Il a lui-même un nombre de niveaux réussi et une difficulté progressive, bien que les têtes finales en général aient une certaine complexité.

Le jeu suit Opa Opa quand il se bat pour venger la mort de son père, (O-papa), qui est mort en défendant Fantasy Zone contre l'envahisseur sombre Menon. OPA Opa doit éliminer les sujets du Menon et restaurer la paix.

Pour y parvenir, il faut surmonter les 9 phases de la composition du jeu. Heureusement, nous pouvons profiter de plusieurs éléments tout au long du jeu. Le premier est l'argent libéré par certains ennemis et qui est essentiel pour acheter le reste des objets dans les magasins. Parmi ceux-ci nous avons des armes telles que différents types d'éclairs, des tirs allant jusqu'à 7 directions différentes et des bombes. Il y a aussi des artefacts qui augmentent notre vitesse, bien que certains l'augmentent trop, étant peut-être le plus utile du Jet Engine. Les autres objets disponibles sont les vies supplémentaires (parce que le jeu n'a pas de suite), les boucliers et les différents types de bottes, dont certains ne sont utiles qu'à certains niveaux où ils nous protègent du sol.

Bref, un excellent épisode de la saga Fantasy Zone exclusivement pour Mega Drive qui conserve intacte toutes les vertus des jeux récréatifs d'origine. Chef-d'œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *