Streets of Rage

Sega Master System
Streets of Rage, connu au Japon sous le nom de Bare Knuckle, est un jeu développé, publié et distribué par Sega pour Mega Drive en 1991, puis porté sur Master System, Game Gear et inclus dans une compilation de jeux Mega Drive apparus pour Mega CD. La version Master System a atteint le marché européen en mai 1993 sous la forme d’une version assez décente de l’original, mais avec ses éléments déclassés en raison des capacités de la console.

Comme dans la version Mega Drive, ce qui est sans doute la meilleure de toutes les versions de loin, nous pouvons choisir entre trois caractères différents, qui ont des statistiques différentes. Ce sont Adam Hunter, Axel Stone et Blaze Fielding, c’est le seul jeu de la série où vous pouvez gérer Adam, même si pour moi, il est le meilleur personnage du jeu en termes de maniabilité. Avec l’un de ces personnages, nous devons avancer à travers les différents ensembles pendant que nous nous battons contre les ennemis qui sortent pour nous rencontrer jusqu’à ce que nous arrivions à affronter le boss du niveau respectif. Bien sûr, nous pouvons utiliser toutes sortes d’armes et nous avons une magie, et au lieu des mouvements spéciaux qui nous manquent de santé apparus dans la deuxième partie, cette fois nous avons une magie qui affecte tous les ennemis. Cela consiste en l’apparition d’un policier sortant d’une voiture de police (qui figure également dans un autre classique de Sega, E-Swat ) et qui, en tirant, se termine avec tous les ennemis. Le point négatif est le fait que l’opicon des deux joueurs simultanés a été supprimé.

 

La section technique est très bonne. Graphiquement regarde à un très bon niveau. Bien que les personnages soient un peu petits, plus encore que dans leur version originale, ils ont un très bon design et de superbes animations, et nous avons aussi une variété de scénarios, détaillés et parfaitement réglés, avec une grande utilisation de la palette de couleurs Master Le système, et aussi les graphismes en général sont très similaires à ceux vus dans Mega Drive, sauvant les distances Les mélodies sont les mêmes que dans Mega Drive, bien que logiquement avec une qualité audio beaucoup plus faible, mais elles sont très bonnes pour la console Sega 8 bits. Là où il est le plus faible c’est dans les effets sonores, que bien qu’ils soient variés ils n’ont pas beaucoup de qualité, mais ils ne dérangent pas non plus.

 

Passons maintenant au sujet du gameplay, il faut dire que c’est un jeu qui se distingue le contrôle des caractères et la facilité d’effectuer chacun des mouvements de ceux-ci, ainsi qu’une réponse correcte aux commandes transmises par le clavier de contrôle, bien qu’il faille également dire que la détection des collisions n’est pas aussi raffiné comme dans la version originale. D’autre part, nous avons un nombre de phases réussies et une difficulté complètement ajustée, bien qu’un peu moins que l’original car nous obtenons moins d’ennemis en même temps.

 

L’intrigue du jeu est expliquée dans une scène qui apparaît immédiatement après charger le jeu. Ce qui était autrefois une ville paisible, productive et heureuse, pleine de vie et d’activité, est tombée entre les mains d’une organisation criminelle secrète. Le dirigeant syndical a réussi à garder son identité secrète. L’organisation a rapidement absorbé le gouvernement de la ville. Ils avaient même la force de police dans leurs griffes. Les pillages, la violence et la destruction se succèdent sans que personne ne fasse quoi que ce soit pour les arrêter. Personne n’est en sécurité dans les rues, de jour comme de nuit …

 

Le chaos s’est poursuivi à pleine puissance et trois jeunes policiers ont tenté de fonder une unité d’attaque spéciale. Il a été rejeté à plusieurs reprises par ses supérieurs, dont la plupart avaient été achetés par l’organisation ou avaient trop peur de les affronter. Un jour, alors qu’ils ne pouvaient plus attendre et voient leur ville démolie, ils quittent la police.

Adam Hunter, Axel Stone et Blaze Fielding décident d’abandonner leur carrière professionnelle conformément à la loi et mettent leur vie en danger. jeu. Ils ne sont pas armés, mais chacun a de grandes compétences de combat au corps-à-corps. Avec cette connaissance dans les arts martiaux, ils se lancent dans l’aventure de vaincre le mystérieux M. X et ses acolytes.

 

Le jeu se compose d’un total de 8 phases longues et variées, le même nombre de phases que l’original, et aussi au sixième niveau apparaît un patron qui exclut cette version, bien que ce ne soit pas inclus les deux fins alternatives. Parmi les éléments que nous pouvons trouver pour accomplir avec succès la mission qui nous attend, il y a les pommes qui remplissent un peu la barre de vie, les poulets qui la remplissent complètement, différents types d’armes comme des couteaux, des bouteilles ou des chauves-souris. En fait, une bonne conversion de l’original pour Mega Drive pour Master System, et certainement beaucoup mieux que la version lâche de Game Gear, avec le seul défaut qui est pour un joueur Fortement recommandé .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *