Streets of Rage 2

Sega Mega Drive - Genesis

Streets of Rage 2 est un jeu développé et distribué par Sega pour Megadrive en 1992, mis en vente en Europe en février 1993. C'est un beat'm de grande qualité, qui selon moi est à la hauteur du grand Final Fight de Capcom. Bien que la troisième partie de cette saga ait mieux profité des capacités techniques de Megadrive, cette deuxième partie est la mieux reconnue par les critiques spécialisés, et nous manquons de raison.


Bien que certains scénarios soient similaires à ceux de la première partie, nouveau, en plus de nouveaux ennemis et plus de caractères. La première nouveauté se trouve dans les combattants à choisir. Alors qu'Adam n'est plus disponible, deux nouveaux personnages sélectionnables, Sammy Skate et Max Thunder, sont présentés. Également disparaître la magie de la première partie et sont remplacés par des coups spéciaux, certains assez spectaculaires, ce qui va nuire à la vie. En outre, les niveaux sont plus longs et plus variés que ceux que nous avons trouvés dans le prequel.

Techniquement, c'est une amélioration considérable par rapport aux Streets of Rage d'origine, avec de meilleurs graphismes et un meilleur son. Les personnages sont énormes et très bien animés, en plus d'avoir une meilleure définition et un scroll beaucoup plus élevé. Bien que certains scénarios soient similaires à ceux de la première partie, ceux de cette livraison ont une qualité beaucoup plus élevée et sont spectaculaires. La musique est variée et exceptionnellement composée, le travail du grand Yuzo Koshiro, et s'adapte très bien à l'action. Aussi les effets sonores sont fantastiques, recréant parfaitement le son des coups et des chutes et où se détachent les voix numérisées.

Quant à la jouabilité, elle est à la hauteur de son prédécesseur. Les personnages ont un large éventail de mouvements, mais toutes les attaques sont très faciles à exécuter et répondent merveilleusement aux commandes du pad. De plus, c'est un jeu assez long et avec une difficulté ajustée, ce qui permet de ne pas le finir au premier changement, prolongeant ainsi la durée de vie de la cartouche.


L'argument nous dit que, un an après les événements Les premières Streets of Rage, Adam Hunter, Axel Stone et Blaze Fielding se rencontrent et se souviennent du combat et de la victoire contre "Mr. X". Alors qu'Adam rejoint le département de la police, Axel travaille comme garde du corps à temps partiel et Blaze enseigne la danse. Le lendemain, Axel reçoit un appel du petit frère d'Adam. Sammy Skate, qui lui dit que quand il est rentré, il a tout trouvé brouillé et son frère a disparu. À la porte de la maison, il a trouvé une photo d'Adam enchaîné à un mur aux pieds de "Monsieur X". Accompagné par un ami d'Axel appelé Max Thunder, qui se consacre à la lutte, sortir pour sauver Adam.

Au total, il y a huit niveaux, avec leurs ennemis finaux, tous mieux conçus que dans la première partie Bien que contrairement aux première et troisième parties, elle n'a qu'une extrémité, la bonne. En dehors de cela, pour nous aider nous aurons les objets que nous trouverons en chemin, soit en cassant un tambour ou un pneu, soit directement sur le sol. Ces objets seront des armes comme des couteaux ou des pipes, des pommes qui restitueront un peu d'énergie ou des poulets qui nous rempliront toute la barre de vie.

En résumé, un super beat'm d'un gameplay génial, d'excellents graphismes et de musique, tu ne devrais pas arrêter d'essayer. Chef-d'œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *