Rock ‘n’ Roll Racing (Mega Drive)

Sega Mega Drive - Genesis
Rock 'n' Roll Racing est un jeu développé par Blizzard et publié par Namco en Europe et par Interplay dans le reste du monde pour Super Nintendo et Mega Drive en 1993. Ainsi, un excellent jeu de course futuriste est arrivé à Mega Drive. , dont l'attraction principale était de profiter des différentes mélodies qui accompagnaient les courses, tous les classiques des grands groupes de rock.

Le type de vue choisi pour les circuits est l'isométrique. Rien d'autre pour connecter la console à la cartouche put, on nous reçoit Bad to the Bone, de George Thorobood. Nous pouvons choisir trois niveaux de difficulté, Rookie, Veteran et Warrior. Ensuite, nous choisissons un courtier disponible, chacun avec ses propres compétences, et finalement acheter une voiture avec le revenu que nous avons. Déjà impliqués dans les courses elles-mêmes, en dehors de la conduite nous devons nous occuper des éléments de la route, car il est plein de récompenses et de pièges. Nous devons donner quatre tours à chaque circuit, essayant toujours de gagner. Chaque victoire nous donne des points et de l'argent. Pour passer chaque session, nous devons collecter un certain nombre de points pour aller d'abord à la première division et ensuite à une autre planète. Avec l'argent collecté, nous pouvons acheter de meilleures pièces pour notre voiture. De plus, nous pouvons attaquer les autres participants, et ils nous attaquent aussi.

La section technique est très bonne, bien que le son soit plutôt perfectible. Les sprites des voitures sont corrects, ils bougent bien et ont une bonne sensation de vitesse, en plus des différents circuits sont très bien faits et ont beaucoup de détails, et il convient de noter que la vue isométrique est également bonne. Les mélodies sont cañeras et variées, et s'adaptent bien au type de jeu, bien que le son des différents ne soit pas très bien obtenu, où la version de Super Nintendo lui gagne de rue, en surpassant celle de Mega Drive à ceci seulement dans l'inclusion d'un autre thème, "Radar Love" par Golden Earring. D'autre part, les voix numérisées et les sons des voitures sont bien mieux réalisés, même si malheureusement chaque fois qu'une voix sonne, la musique s'arrête.

En ce qui concerne le gameplay, le contrôle des voitures est simple et fait tout Les actions qui peuvent être faites sont très faciles, à part d'avoir une bonne réponse au pad. De plus, c'est un jeu assez long et de difficulté progressive, pouvant être assez difficile.

Ils sont au total 6 planètes avec un nombre variable de circuits, que nous devrons répéter jusqu'à obtenir le score nécessaire, dans un total de 8 courses Comme aides nous avons les armes que nous achetons ou possédons déjà, parmi lesquelles des missiles ou de l'huile pour faire glisser les rivaux. Nous pouvons également trouver dispersés autour de l'argent du scénario et des points de santé pour notre voiture. Mais il y a aussi des pièges comme des bombes sur la route, l'huile précitée et d'autres choses comme ça.

En résumé, un jeu de course excellent et hilarant qui sinon pour la qualité sonore discrète des différentes mélodies serait un chef-d'œuvre . Fortement recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *