Star Cruiser (Mega Drive)

Sega Mega Drive - Genesis

Star Cruiser est un jeu développé, publié et distribué par Arsys Software pour NEC PC-88 en 1988, porté plus tard sur Mega Drive, NEC PC-98, Sharp X1 et Sharp X68000 La version de Mega Drive a été publiée par Masaya, en partant exclusivement pour le Japon le 24 décembre 1990, bien que Namco ait prévu de la publier aux Etats-Unis en 1994. Nous trouvons un jeu intéressant qui combine aventure, shoot em up à la première personne et le FPS, en utilisant pour ces derniers graphiques polygonaux, étant ainsi un jeu en trois dimensions authentique.

Notre mission ne sera rien de moins que de chercher des planètes et de les explorer, en comptant le jeu avec trois styles différents. D'une part, quand nous sommes dans la ville du protagoniste, nous pouvons l'explorer, à la première personne, en étant capable d'entrer dans ses bâtiments et de parler avec différents personnages, quand nous contemplerons des scènes d'anime. Quand nous sortons dans l'espace pour chercher une planète, nous volons très librement et parfois nous entrons en guerre avec des navires ennemis, cette partie étant une sorte de shoot-up à la première personne qui, par le style graphique, rappelle des jeux comme Starwing. Nous avons également un système de pilotage automatique qui permet au vaisseau d'aller directement à la planète de destination, mais cela n'empêche pas les rencontres avec des ennemis. Une fois sur une planète, nous devons aller aux bases ennemies, à pied, et à l'intérieur est le troisième style de jeu, qui est une sorte de FPS dans lequel nous devons éliminer les ennemis, à la recherche de clés pour ouvrir les portes et autres éléments du sexe Naturellement, nous avons des armes de différents types et des améliorations pour le protagoniste, tels que les boucliers qui fonctionnent comme la vie du héros.

La section technique est sensationnelle. Au-delà de ce qui est visuellement aujourd'hui n'est pas particulièrement frappant, nous devons souligner l'énorme mérite des graphiques polygonaux sur une console 16 bits, et sans aucune sorte de puce de support. Il bouge aussi plus fluide que prévu, et les scènes d'anime sont très bien dessinées. Le son est bien composé et sonne bien, tout comme les différents effets sonores.

Quant au gameplay, la mécanique du jeu est très intéressante, et nous avons aussi un contrôle simple qui vous permet de gérer facilement un protagoniste qui répond bien au pad, bien que les parties du shoot em up soient un peu plus grossières que le reste. L'extension du jeu est très bonne, il y a une trentaine de planètes différentes, et sa difficulté a tendance à être élevée.

Bref, une combinaison de matamarcianos, de FPS et d'aventure très intéressante, et surtout énormément digne de Mega Drive. Fortement recommandé .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *