Slayers

Super Nintendo
Slayers, connu en Espagne sous le nom de Reena et Gaudi est une franchise d'aventure, de fantaisie et d'humour commencée par une série de romans, puis apparaît manga et une série d'anime racontant les aventures d'une jeune fille la magicienne nommée Lina Inverse (ou Reena en Espagne) qui, accompagnée d'un guerrier nommé Gourry Gabriev (Gaudi en Espagne) armé d'une épée magique légendaire, se bat contre les forces du mal, représentées dans différents démons. Basé sur cette franchise il y avait des jeux pour différentes plates-formes comme Saturn ou Playstation, mais cette fois je me concentrerai sur celui qui est apparu pour Super Nintendo, programmé par Bec et publié et distribué par Banpresto en 1994 exclusivement pour le Japon, bien qu'il y ait Traductions de jeux en anglais et en espagnol. Cette fois nous trouvons un jeu de rôle qui, bien que n'étant pas une merveille, est amusant, surtout si vous aimez les Slayers.

Le style de jeu est typique de ce genre, déjà vu dans des jeux comme Phantasy Star ou Dragon Quête Cela signifie que sous une vue aérienne, nous devons visiter différentes villes ou entrer dans des donjons dangereux. Nous traitons directement Lina, qui sera parfois rejoint par d'autres personnages de la franchise, comme Gourry, Ameria ou Zelgadiss, mais aussi des personnages de certains des romans et OVAS tels que Naga, qui s'avère être la sœur perdue d'Ameria. Au cours de nos raids à travers les donjons, nous aurons des rencontres aléatoires avec des ennemis, qui doivent être combattus dans des batailles au tour par tour similaires à celles de la saga Phantasy Star.Les victoires nous apportent une expérience qui nous fait monter de niveau. , bien que certains pouvoirs soient également obtenus après avoir passé une certaine zone.

La section technique est simplement correcte. Graphiquement ce n'est pas du tout remarquable, surtout d'être un jeu de 1994, mais ce n'est pas horrible, et tous les personnages qui apparaissent sont parfaitement reconnaissables, à la fois dans les petits sprites en vue de dessus et face aux monstres. Les scénarios ne sont pas trop spectaculaires non plus, mais ils sont variés, assez détaillés et colorés, mais en général les graphismes ne sont pas très éloignés de la qualité que NES peut offrir, sauf peut-être dans ceux qui se réfèrent aux images des personnages ou de l'introduction. Musicalement le jeu est bon, sans fioritures, mais les mélodies sont variées et bien composées, alors que les effets sonores sont rares et simples mais suffisent pour le type de jeu.

En ce qui concerne le gameplay, il faut dire que le Le jeu bénéficie du contrôle et de la mécanique simples d'un RPG Phantasy Star, et les menus auxquels nous avons accès pour regarder le statut de nos personnages et dans les batailles sont assez intuitifs et faciles à utiliser, ainsi qu'une réponse correcte au pad. Pour le reste, le jeu a une extension intéressante et une difficulté bien ajustée, sans être trop compliquée.

Le jeu commence avec un villageois trouvant une Lina Inverse inconsciente et l'emmenant dans son village. Réalisant qui elle est, le villageois consulte d'autres villageois. Ils décident de l'attirer vers un puits plein de gobelins, espérant qu'elle prendra soin des gobelins (sans avoir à la payer). Mais le pire est qu'il devient rapidement clair que Lina a perdu tous ses souvenirs: elle ne sait pas qui elle est, ou comment effectuer les plus basiques des sorts. Et nous devons aller récupérer nos pouvoirs et notre mémoire dans un monde très large et dans une aventure qui n'a rien à voir avec ceux qui sortent dans les mangas, les séries ou les romans, étant une aventure exclusive pour Super Nintendo.

Pour dire que nous sommes face à un type d'aventure Phantasy Star basé sur Slayers pour Super Nintendo qui, sans être un grand jeu, est divertissant et bien fait. Recommandé surtout si vous aimez les Slayers.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *