Shining the Holy Ark

Sega Saturn
Shining the Holy Ark est un jeu développé par Sonic! Software Planning et publié et distribué par Sega pour Sega Saturn en 1996, atteignant le marché européen le 14 juin 1997. C'est une livraison de la saga Shining très semblable au premier jeu de la série, le grand Shining in the Darkness de Mega Drive, donc nous avons un très bon RPG à la première personne

Comme dans Shining in the Darkness, les donjons que le joueur doit explorer sont vus d'un point de vue première personne. De cette façon, du point de vue du joueur, nous allons visiter des cavernes et des temples à la recherche de la sortie, une sorte de trésor ou un monstre à vaincre. Au cours de nos explorations, il y aura des rencontres aléatoires avec des ennemis, ce qui se traduira par une bataille au tour par tour similaire à celles déjà dans Shining in the Darkness et dans d'autres jeux de rôles avec des batailles au tour comme Phantasy Star. nous pouvons visiter des villes où acheter des objets, récupérer dans une auberge ou trouver de nouveaux alliés, bien que, contrairement au Shining in the Darkness, le point de vue des donjons soit maintenu dans cette partie.

La section technique est très bonne. Le point de vue est très similaire à celui utilisé dans Shining in the Darkness, bien que cette fois l'aspect rappelle davantage une 3D pure, et aussi dans les combats il y a différents types d'attaques et d'animations magiques, tandis que les différents personnages et monstres Ils sont bien représentés et animés. Les différents scénarios sont variés et détaillés, avec une très bonne sensation tridimensionnelle et une plus grande fluidité de mouvement que le Shining in the Darkness. Les mélodies qui nous accompagnent sont épiques et la vérité est qu'elles s'adaptent très bien au jeu, et les effets sonores restent dans la lignée de la série Shining, c'est-à-dire qu'ils ne se détachent pas mais ils ne dérangent pas et ils sont aussi sympas.

En ce qui concerne le gameplay, le jeu a une mécanique très simple et une interface très confortable, agréable et intéressante, ce qui rend les différents menus auxquels nous avons accès intuitifs et très faciles à utiliser, en plus d'être très similaires à celui de Shining in the Darkness, donc si vous vous sentez à l'aise avec ce jeu avec cet épisode, vous n'aurez aucun problème. Pour le reste, nous faisons face à un jeu de bonne durée et avec une difficulté bien ajustée, même si au début avoir un niveau aussi bas nous coûtera les premiers combats.

Trois mercenaires (Arthur, Melody et Forte) sont envoyés par le Roi d'Enrich pour chasser et capturer le ninja renégat nommé Rodi. Dans la poursuite du ninja, les mercenaires sont gravement blessés, mais ils sont rapidement guéris par des esprits étranges, tout en possédant leurs corps. Arthur, Melody et Rodi ont réussi à se libérer, mais Forte était possédé par un mauvais esprit. Désormais, le combat se concentrera sur la prévention de la réapparition d'un royaume légendaire de plus de 1000 ans, dont l'objectif sera de plonger l'humanité dans l'obscurité.

Bref, un très bon RPG à la première personne pour Sega Saturn ravira les amateurs du genre, surtout s'ils ont aimé Shining in the Darkness. Fortement recommandé .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *