Samurai Shodown

Super Nintendo

Comme avec Megadrive, Super Nintendo a également eu une conversion de Samurai Shodown, mais Takara était responsable de sa production et de sa distribution et est arrivé en Espagne quelques mois plus tôt. La version du Cerveau de la Bête a été mise en vente dans notre pays en décembre 1994, et c'est aussi une conversion très méritoire, mais avec plusieurs différences.

On trouve aussi un jeu de combat dans le style Street Fighter 2 mais avec des armes, et le gameplay est très similaire à la version Megadrive. Nous choisirons également un personnage parmi les éligibles et nous continuerons les batailles contre le reste des combattants jusqu'à ce qu'ils atteignent l'inévitable boss final du jeu. La caractéristique des éléments qui interagissent avec nous est également présente, ainsi que la possibilité de perdre l'arme pendant le combat. Même ainsi, il a certaines différences par rapport à l'autre version, certains meilleurs et d'autres plus mauvais. Les principales améliorations par rapport au jeu de Megadrive sont la présence de Eartquake, les images dans l'introduction et les images de victoire de chaque combattant.

La section technique se penche également sur un très haut niveau. Les graphismes des personnages sont très bien faits et sont variés et colorés, bien que la taille des personnages soit beaucoup plus petite, en plus du niveau d'animation qui est plus bas et les guerriers sont un peu plus lents, mais pas mal non plus. Bien sûr, les scénarios sont mieux définis et sont plus spectaculaires. La musique est aussi très variée, et ils recréent encore mieux les sons des instruments traditionnels japonais, qui s'adaptent parfaitement à l'esthétique des combats. En revanche, les effets sonores, bien qu'ils soient à un niveau très élevé, ne sonnent pas aussi fort que dans la version de Megadrive, ou du moins pas pour moi personnellement.

Le gameplay est également dans une position très importante. Gérer les combattants et exécuter leurs tirs spéciaux, une fois qu'on les a maîtrisés, est facile, et ils réagissent très rapidement aux commandes du pad, mais en raison de l'animation légèrement pire et de sa lenteur, il est un peu plus difficile de faire les combos, mais les combats sont aussi très divertissants.

L'histoire du jeu est exactement la même que la version Megadrive, donc nous avons Amasuka comme le méchant principal dans l'histoire, et un groupe de, pas onze comme dans la version de la Sega machine, mais 12 guerriers (rappelez-vous que cette fois nous avons un tremblement de terre) devront trouver l'origine de tous les maux.

Parce que le jeu a un combattant de plus, nous devons faire face à un total de 13 guerriers pour compléter notre mission. Sont également présentes les phases de bouns, qui sont les mêmes dans toutes les versions du jeu. Bien que le mode Showdown de Megadrive ne soit pas présent, mais il inclut une autre façon dont un combattant doit vaincre autant d'adversaires que possible dans un temps limité.

En résumé, une excellente conversion de l'arcade, mais à mon avis inférieur à la version Megadrive. Fortement recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *