Robo Aleste

Sega Mega CD
Robo Aleste, connu au Japon sous le nom de Dennin Aleste: Nobunaga et sa force Ninja est un jeu développé, publié et distribué par Compile pour Mega CD en 1992, atteignant le marché européen en 1993 à la main de Sega. Ceci est le dernier épisode de la saga Aleste, et il va jeu après M.U.S.H.A. Mega Drive, nous trouvant alors avec un shoot'em up scrolling vertical spectaculaire et très amusant.

Le jeu est un matamarcianos vertical typique dans lequel nous devons aller détruire les ennemis qui apparaissent sur l'écran tout en en tout temps nous remontons automatiquement, en même temps nous esquivons les attaques des ennemis et collectons différentes armes et power-ups qui nous permettent de détruire plus facilement, donc à la fin du voyage nous trouvons un patron dangereux à la fin de la phase. Comme dans la plupart des jeux de ce style, à part les armes primaires, nous avons également des armes spéciales limitées qui affectent tous les ennemis à l'écran.

La section technique est très bonne. Graphiquement c'est spectaculaire, grâce à un bateau bien conçu et que bien qu'il ait une bonne taille il est agile et fluide dans son mouvement, ennemis variés et aussi bosses finales bien faites et énormes, ainsi que de bons scénarios aussi colorés que variés et détaillés , avec un très bon parchemin, mais les meilleurs effets sont les explosions et les tirs. Comment pourrait-il en être autrement d'être Mega CD, le jeu dispose d'une bande-son puissante très appropriée et avec quelques bons effets sonores.

Passant à la question du gameplay, il faut dire que la mécanique de base d'un jeu est partagée tout matamarcianos vertical, en particulier ressemblant à d'autres dans la même saga, comme le MUSHA lui-même, qui assure déjà qu'il est au moins amusant, et d'ailleurs il est tout à fait excitant, nous avons le contrôle sur notre vaisseau simple et direct, ce qui permet contrôle très bien le navire, ce qui répond très bien au pad. En revanche, il a une extension assez intéressante et un niveau de difficulté qui comme d'habitude dans ce genre est assez élevé.

Bref, une excellente fermeture à la série Aleste sous la forme d'un magnifique shoot vertical pour Mega CD qui est difficile, amusant et addictif. Chef-d'œuvre .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *