Nemesis

Nintendo Game Boy
Nemesis, connu au Japon sous le nom de Gradius, est un jeu développé, publié et distribué par Konami à titre récréatif en 1985, porté à Game Boy en 1990, atteignant le marché européen en septembre 1992. Étant une version assez fidèle du original, nous faisons face à un très bon shoot'em up, et c'est aussi l'un des meilleurs représentants du genre dans l'ordinateur portable Nintendo.

Il s'agit d'un matamarcianos de rouleau horizontal typique dans lequel nous devons manipuler un vaisseau spatial pendant que nous finissons avec les ennemis qui nous apparaissent alors que nous prenons les différents power-ups qu'ils dégagent, pour enfin rencontrer un boss de fin de phase. Le titre original du jeu, Gradius, fait référence à l'expression "Détruire le noyau", et cela se remarque dans les combats contre les patrons, qui sont des vaisseaux gigantesques au centre desquels il y a une ou plusieurs sphères de couleurs, et c'est justement tirer à ce stade, bien que bon, comme il est logique dans cette version, vous ne pouvez pas voir les couleurs. Normalement, le noyau est protégé par un mur qui peut être détruit, bien que certains boss soient capables de le régénérer. Quand nous détruisons une partie des orbes, une partie du boss disparaît, ce qui indique qu'il est déjà vulnérable à notre tir. Nous le tuerons quand nous le tuerons suffisamment ou si nous détruisons tous les orbes du noyau.

La section technique est très bonne. Graphiquement, il se distingue par une bonne fidélité à l'arcade, qui se traduit par un bon design de notre navire, un bon nombre d'ennemis variés, parfois avec beaucoup d'entre eux à l'écran, et par d'énormes têtes de fin de phase. D'autre part, les scénarios visités sont très variés et détaillés, et malgré le manque de couleur ils sont très bien fixés. De plus, les mélodies qui nous accompagnent sont très animées et appropriées, aussi bien que variées, et les effets sonores sont également très bons.

En termes de gameability, il a le typique de ce genre amusant, on retrouve donc un un contrôle simple et des actions très faciles à réaliser, ainsi qu'une grande réactivité aux ordres que nous devons transmettre à travers le pad, indispensable pour éviter facilement les différents ennemis et balles qui nous hantent partout. D'un autre côté, il a une extension assez décente et une difficulté élevée. Le nombre total de phases est de 5, qui sont assez grandes et difficiles. Nous avons plusieurs objets d'aide, le plus important étant les différentes armes et power-ups, ainsi que les objets qui détruisent tous les ennemis à l'écran.

En conclusion, une bonne conversion de Gradius pour Game Boy, qui se traduit dans un excellent shoot'em up scrolling horizontal, étant l'un des meilleurs du genre pour la console Nintendo. Fortement recommandé .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *