Killer Instinct

Nintendo Game Boy
La version Game Boy du grand Killer Instinct a également été programmée par Rare et publiée et distribuée par Nintendo, atteignant le marché européen en décembre 1995. C'est une étonnamment bonne conversion du jeu et de la version Super Nintendo , donc nous trouvons l'un des meilleurs jeux de combat dans le cahier Nintendo, à la fois techniquement et jouable.

Le gameplay est exact à celui vu dans les versions précédentes. C'est un jeu de combat 1 contre 1 dans lequel le personnage que nous choisissons doit affronter en combat singulier contre un adversaire, ayant chacun des combattants que nous pouvons gérer leurs propres coups spéciaux et leur style de combat personnalisé. Les combats auront également une durée limitée par un comptable, mais contrairement à Street Figthter II, les combats sont plus axés sur les combos que sur la réalisation de plans spéciaux, et nous pouvons aussi faire une sorte de fatalité si nous gagnons deux rounds d'un total de trois dans chaque combat. Comme vous pouvez le voir, la similitude avec l'original est évidente.

La section technique est très bonne. Les graphismes se distinguent par la conception des personnages, très similaires aux originaux, et ont également des animations splendides, et a également des scénarios assez bien définis et très détaillés, bien qu'en général, en essayant de regarder autant que possible à la version de Super Nintendo, vous tombez dans l'erreur de trop embrouiller l'image. Les mélodies originales sont également présentes, et pour être Game Boy la vérité est qu'elles sonnent plutôt bien. Les effets sonores sont faibles par rapport à la musique, mais ils sont quand même variés et puissants.

Mais là où ça ressemble plus à l'original cette conversion pour Game Boy est dans le gameplay, et c'est pratiquement le même que dans d'autres versions. puissant. Cela signifie que les combattants sont présentés avec un contrôle très simple, avec des mouvements faciles à effectuer, assez rapide et une réponse très rapide aux commandes transmises par le pavé de contrôle. Le point négatif est que deux caractères de l'original (Cinder et Riptor) ont été éliminés, donc nous sommes restés avec huit lutteurs pour choisir plus Eyedol, le boss final du jeu que, comme dans la version Super Nintendo, vous pouvez également choisir grâce à un truc.

Bref, une très bonne conversion de Killer Instinc pour Game Boy, ce qui en fait l'un des meilleurs jeux de combat pour le portable Nintendo. Fortement recommandé .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *