Mischief Makers

Nintendo 64
Mischief Makers est un jeu développé par Treasure et publié et distribué par Enix pour Nintendo 64 en 1997, atteignant le marché nord-américain le 1er octobre de la même année et le 15 janvier 1998, en Australie et au Royaume-Uni, non visiter un autre marché européen. Nous allons trouver cette fois avec un jeu de plate-forme agréable et très original en 2D qui dégage une excellente qualité, car vous ne pouviez pas attendre autre chose de Treasure.

Le jeu a la particularité de combiner des éléments typiques d'un Des plates-formes 2D avec des éléments d'un puzzle, et nous contrôlons un genre de robot domestique appelé Marina, qui n'a pas de mouvements de combat ou quoi que ce soit du style, limitant leurs mouvements pour saisir, secouer et enlever n'importe quoi (y compris ennemis), étant l'objectif principal de chaque niveau pour trouver une étoile spécifique qui mène à la phase suivante. Mais le thème de l'originalité ne s'arrête pas là, mais tout au long du jeu nous pouvons trouver de mauvais personnages avec lesquels nous devons nous battre ainsi que de bons personnages, auxquels nous pouvons parler et dont beaucoup nous aideront. Une partie de cela, pour surmonter certains niveaux, nous devrons effectuer certaines tâches, dont certaines très originales, qui incluent de faire face à une bande de voyous, diriger une fusée afin qu'elle ne tombe pas en panne ou ne participe pas aux Jeux olympiques.

très bon. Graphiquement très bien, merci en premier lieu à l'agréable sprite de Marina, qui est très bien fait et a de bonnes animations, et nous allons également trouver une bonne variété de personnages, à la fois des ennemis et des personnages pour nous aider, et des boss énormes Finales, toutes faites avec des sprites pré-rendus similaires à ceux vus dans la saga de Donkey Kong Country. D'autre part, nous allons trouver des scénarios en 2.5D qui sont variés, détaillés et très colorés. De plus, la bande-son est fantastique, étant assez sympa pour un jeu comme celui-ci, et il en va de même pour les effets sonores, nombreux et de grande qualité.

Dans le sujet du gameplay, nous sommes face à un jeu avec une mécanique extrêmement original et amusant qui combine parfaitement les plates-formes avec le puzzle, et Marina a également un contrôle parfait, étant simple et très facile à apprendre, et répond très bien aux commandes de la pad Le seul défaut que je vois dans le jeu est qu'il est un peu court, mais son niveau de difficulté est élevé, donc nous allons prendre longtemps.

Pendant qu'il visite la planète Clancer, le professeur Theo est kidnappé par 'The Empire 'alors que Marina est en train de faire une promenade. Quand elle réalise l'enlèvement de Theo, elle commence à le chercher pour le sauver. Marina se prépare à parcourir 50 niveaux sur Planet Clancer pour trouver son professeur. Chaque personne, animal ou objet inanimé de la planète a un visage symbolique qui identifie toutes les épices appelées 'Clancer'. En cours de route, la tentative de sauvetage de Marina tentera d'être empêchée par les agents de l'empire.

En résumé, un magnifique croisement entre plateformes et casse-tête pour Nintendo 64 aussi amusant que addictif. Chef-d'œuvre .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *