Jurassic Park

Sega Mega Drive - Genesis
Jurassic Park est un jeu développé par Blue Sky Software et distribué par Sega pour Megadrive en 1993, voyant la lumière en Europe en octobre de la même année. Dans un style complètement différent des versions des consoles Nintendo, produites par Ocean, nous trouvons un grand jeu d'action et de plates-formes.

Dans cela nous devrons avancer à travers des scénarios hostiles tout en neutralisant les dinosaures que nous voulons grignoter , mais attention, nos armes ne sont pas mortelles pour les dinosaures, mais elles ne feront que les endormir, et avec le temps elles se réveilleront. Les seuls dinosaures que nous pouvons définitivement liquider sont les procompsognathus, aussi appelés compis, qui seront ces petits dinosaures que nous rencontrons, et nous ne pouvons le faire qu'avec les fusées ou en utilisant l'arme électrique au maximum de puissance. En outre, les phases sont assez étendues et la dernière est particulièrement longue puisqu'elle est divisée en niveaux. Bien sûr, le jeu n'est pas excessivement long, donc les mots de passe qui nous donnent à la fin de chaque phase n'ont pas beaucoup d'utilité. Peut-être seulement pour le truc intéressant que j'ai indiqué dans la section de triche. Un autre détail extrêmement original et qui donne plus de vie au jeu est la possibilité de jouer avec le Dr. Grant et un vélociraptor.

La section technique est fantastique. Les graphismes des humains (en soulignant Grant) et des dinosaures sont très accomplis. Le mouvement des animaux et Grant a été fait avec la technique de capture de mouvements, de sorte que son animation est incroyable, en plus du défilement est très lisse et les environnements sont très réussis et sont les plus variés. La musique varie dans chaque phase et est de grande qualité, étant ma préférée, sans doute, celle de la dernière phase. Dans les effets sonores soulignent les cris et les hurlements des dinosaures, extraits directement du film, bien que le reste des sons ne soit pas mauvais.

Ils n'ont pas négligé le gameplay. Manipuler Gran ou le rapace est simple et répond bien aux commandes de pad, bien que le contrôle de saut exige de la précision, mais seulement à des points très aléatoires. De plus, mis à part le fait qu'il s'agit d'un jeu de difficulté moyenne, en comptant les dinosaures avec l'ADI (Intelligence Artificielle des Dinosaures), c'est-à-dire que les dinosaures se comportent différemment dans chaque jeu, cela signifie qu'on ne peut pas performer certaines routines à tout moment, ce qui rend le jeu rajeuni.

L'histoire est la même que celle du roman et du film, même si cette fois nous avons deux histoires dans le même environnement. D'une part celle de Grant, qui raconte l'histoire d'un paléontologue qui, convaincu par un millionnaire âgé, accepte de visiter son parc de dinosaures, avec la malchance qu'un des employés du parc déconnecte les barrières de l'électricité pour en voler embryons, avec lesquels les dinosaures s'échappent et le tyrannosaure rex est responsable de la désactivation de la voiture de Grant. Le scientifique finit seul au milieu d'une jungle infestée de dinosaures, et n'a qu'une seule possibilité de s'échapper: atteindre le centre des visiteurs.

L'histoire du vélociraptor commence lorsque les clôtures électriques sont déconnectées, alors profitez-en pour les échapper. de sa prison. Son seul but est de se rendre au centre d'accueil et d'entrer dans l'un des avions qui l'emmèneraient de l'île.

Au total, sept phases si vous jouez avec Grant et 5 si vous jouez avec le rapace (les phases du fleuve et du volcan sont uniques au docteur), bien qu'il y ait une astuce qui vous permette de changer différentes choses, y compris en choisissant la phase à jouer, ce qui vous permet de jouer les phases de Grant avec le vélociraptor et vice versa. Dans le cas de Grant, nous aurons à notre disposition les armes que nous trouverons en chemin, et nous devrons faire face aux dinosaures évadés, alors que dans le cas du raptor, nos ennemis seront à la fois dinosaures et humains, et nos armes ne seront que nos griffes. les dents Heureusement, l'animal peut trouver de la nourriture qui donnera plus d'énergie, et peut aussi manger d'autres compi.

Bref, c'est un excellent jeu qui procurera des heures de plaisir, car chaque nouveau jeu diffère du précédent. Fortement recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *