Haunting: Starring Polterguy

Sega Mega Drive - Genesis

Haunting: Starring Polterguy est un jeu développé, publié et distribué par Electronic Arts pour Mega Drive en 1993, qui a atteint le marché européen en septembre de la même année. C'est un jeu original et innovant dans lequel nous incarnons un fantôme qui doit expulser les craintes basées sur les locataires de la maison où vit le spectre. Bien sûr, l'humour et les parodies d'histoires de fantômes typiques ne manqueront pas.

Le fantôme que nous conduisons doit traverser les pièces de chaque maison dans laquelle il se trouve pour localiser les membres des familles qui emménagent dans la maison. passer Une fois localisé un habitant nous devons manipuler les différents objets disponibles pour provoquer des effets terrifiants qui augmentent l'indice de terreur de la personne en question. Nous devons le faire quitter chaque pièce jusqu'à ce qu'il l'amène à la porte de sortie du manoir. Une fois que vous fuyez la maison, nous irons pour le prochain. Nous changerons le manoir une fois que tous les membres de la famille s'en seront échappés. Nous avons une barre d'ectoplasme qui sera progressivement réduite, et plus rapidement lorsque nous avons un objet pour effrayer un locataire. Chaque fois que nous sortons une personne d'une pièce, des flaques d'ectoplasme tombent au sol, avec un nombre de flaques proportionnel au nombre de crises. Lorsque nous serons à court de liquide ectoplasmique, nous irons dans le monde souterrain, où nous devrons recueillir les gouttes d'ectoplasme qui apparaissent. Dans ce monde, nous pouvons trouver des sorts, mais nous pouvons aussi perdre le jeu.

La section technique est assez bonne. Le personnage principal ne ressort pas trop, mais il bouge bien et n'est pas non plus mal conçu. Le plus grand mérite va aux animations des locataires, avec leurs bons gestes de terreur, et la multitude d'effets paranormaux que nous pouvons produire en possédant les différents objets de chaque pièce. La vue isométrique des scénarios est très réussie, et chaque pièce est bien faite, chargée de détails et avec une bonne utilisation de la palette de couleurs de la console. Les différentes mélodies du jeu sont assez spectrales pour obtenir une très bonne ambiance, et ont aussi un bon nombre d'effets sonores, avec des effets remarquables tels que le rire spectral, les grincements, les miaulements, etc.

En ce qui concerne le gameplay, les points saillants pour la manipulation simple du fantôme protagoniste et pour combien il est facile de faire chaque peur, avec le seul inconvénient que c'est quelque chose pour collecter l'ectoplasme dans les phases du monde souterrain, mais à part cela, il n'a pas de problèmes de contrôle et a aussi Une très bonne réponse aux commandes du pad. Pour le reste, c'est un long jeu de difficulté serrée, surtout les phases du monde souterrain.

Dans le jeu nous contrôlons un adolescent rebelle mort, Polterguy, dans une maison occupée par la famille yuppies, les Sardinis, à qui nous devrons le jeter.

Nous devons l'obtenir dans un total de 4 demeures, dans lesquelles nous devons expulser la famille Sardini avec la seule aide des sorts et de l'ectoplasme collectés et des possessions d'objets que nous sommes capables d'exécuter, Ils peuvent atteindre 400. Vous devez également être prudent avec le chien de la famille, qui est le seul être vivant qui peut nous détecter et l'ennemi final du jeu. De plus, avec ses aboiements, notre barre d'ectoplasme descend plus vite.

Bref, un jeu cool, original et amusant pour Mega Drive qui ravira tous ceux qui aiment les histoires de peur et beaucoup plus de monde. Fortement recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *