Grandia

Sony Playstation
Grandia est un jeu développé par Game Arts et publié et distribué par ESP Software pour Sega Saturn en 1997, qui sera ensuite porté sur Playstation. La version de la machine de Sony est arrivée sur le marché européen en 1999 de la main d'Ubisoft comme une version fidèle de ce jeu de Saturne qui semblait rivaliser avec Final Fantasy VII. C'est un très bon RPG avec une bonne histoire et une bonne jouabilité.

Le jeu nous présente des environnements 3D à travers lesquels les personnages que nous contrôlons vont bouger, la caméra étant une caméra tournante qui nous suit dans tout moment avec une perspective à la troisième personne. Dans cette perspective, nous devrons visiter des villes, des forêts et d'autres environnements, sans oublier les différents donjons. En tout temps, dans les zones où il y a des ennemis, nous les verrons, pouvant éviter le combat si nous le souhaitons. Pour commencer une bataille, nous devrons entrer en contact avec l'ennemi. Si nous parvenons à les toucher dans le dos, ce sera une attaque surprise et le premier tour d'attaque sera le nôtre. Sinon, le premier tour sera pour l'ennemi. Le système des combats sera tour à tour, mais avec une certaine similitude avec ceux de Final Fantasy car nous avons une barre qui est remplie et quand elle est pleine elle peut attaquer le personnage en question. Nous avons également un système d'apprentissage des sorts et des capacités grâce à l'utilisation répétée des armes.

La section technique est très bonne. Graphiquement, nous allons rencontrer quelques personnages faits avec des sprites bien conçus, très charismatiques et avec de bonnes animations, et nous rencontrerons aussi toutes sortes d'ennemis et de superbes boss finaux, ainsi que des environnements tridimensionnels certainement variés et détaillés, étant tout est très bien réglé. D'autre part, la musique est à la hauteur des circonstances, étant assez épique, et tout est plein d'effets sonores très bien résolus.

En ce qui concerne le sujet du gameplay, est un jeu qui a la habiutal mécanique du genre, mais en ajoutant un détail qui n'utilise pas tous les rpgs comme on le voit en tout temps les ennemis et ce système de combat qui rappelle celui de Final Fantasy, et qui possède aussi un contrôle simple et des menus intuitifs et faciles à utiliser. Il a aussi une bonne extension et a un niveau de difficulté très bien ajusté.

En résumé, une bonne conversion de l'original de Saturn à Playstation, afin que nous ayons un très bon jeu de rôle. Chef-d'œuvre .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *