Gargoyle’s Quest II

Nintendo Entertainment System (NES)
Gargoyle's Quest II est un jeu développé, publié et distribué par Capcom pour NES en 1992, puis plus tard porté sur Game Boy, mais exclusivement pour le Japon. La version originale de NES a atteint le marché européen le 17 juin 1993 comme la suite du jeu Game Boy Gargoyle's Quest donc nous avons un très bon jeu qui combine des zones d'aventure avec des sections de action similaire à celles de la saga Ghosts 'n Goblins

Le style de jeu est exactement le même que dans la première partie. Cela signifie que les zones qui ressemblent à un jeu de rôle sont combinées avec une perspective générale dans laquelle nous pouvons déplacer librement Firebrand et parler aux différents habitants de chaque zone. De ces régions, nous atteignons les donjons et d'autres domaines d'action, où la vue se place dans une perspective latérale et avec de grandes doses d'action et de plates-formes. Fondamentalement, dans ces domaines, nous devrons avancer en utilisant nos compétences pour aller vaincre les ennemis qui nous traversent sur la route et surmonter les différents obstacles jusqu'à ce que nous atteignons la bataille contre le chef de la région ou le donjon respectif. Parmi ces compétences sont celles d'attaquer, de sauter, de saisir les murs ou de voler. Il y a quelques différences mineures par rapport à la première livraison de Game Boy parmi lesquelles nous soulignons la suppression de rencontres aléatoires avec des ennemis pendant notre voyage à travers les zones de perspective aérienne, une avance plus rapide dans ces zones et l'ajout d'un nouveau mouvement , la tornade magique.

La section technique est très bonne. Graphiquement, il a gagné en qualité par rapport à la première partie, et pas seulement à cause de la couleur. Firebrand sprite est très bien conçu et a de très bonnes animations dans les deux types de zones du jeu, et il y a aussi des ennemis et autres personnages complètement différenciés, variés et bien conçus, avec des boss finaux assez impressionnants, ainsi que des scénarios détaillés et bien ensemble, mais où l'amélioration est meilleure est dans les scénarios de zones avec vue aérienne, qui sont beaucoup plus détaillées que celles de la première partie, et l'utilisation de la palette de couleurs est correcte. Les mélodies sont également très bonnes et aident à mettre de l'ambiance, alors que les effets sonores ne sont ni plus ni moins appropriés.

Passons maintenant au sujet du gameplay, il faut dire que la mécanique et le contrôle de Firebrand dans les deux Les types de jeu sont très simples, ce qui permet de réaliser très facilement tous les mouvements que vous pouvez réaliser, avec des menus interactifs intuitifs pour les zones d'aventure et une très bonne réponse aux commandes transmises par le pad. Il a une extension assez intéressante et aussi la difficulté, comme c'est arrivé avec la première partie et avec la saga Ghost 'n Goblins en général, est assez élevé.

Firebrand est un jeune guerrier qui s'entraîne dans sa ville natale, Etruria. Un jour, tandis que Firebrand s'entraîne dans une petite dimension, Alterna, la lumière noire apparaît soudainement et détruit sa maison. Quand il revient avec succès de sa formation, un autre démon qui meurt peu de temps après l'informe qu'il doit immédiatement aller voir le roi. Après avoir vaincu Nagus, Firebrand est capable de rencontrer le roi Morock, qui informe Firebrand qu'il est sur le point de mourir. Avant de mourir, il donne à Firebrand le Clou du Spectre, et Firebrand entreprend un voyage pour percer le mystère de la lumière noire. Et vous devrez l'obtenir dans un monde entier.

Bref, une très bonne suite à la quête Quest for NES de Gargoyle qui, à mon avis, surpasse le jeu original. Chef-d'œuvre .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *