Flicky (Mega Drive)

Sega Mega Drive - Genesis
Flicky est un jeu développé, publié et distribué par Sega pour les loisirs en 1984, porté de nombreuses années plus tard à Mega Drive. Cette version a atteint le marché européen en 1991, et on peut dire que c'est une conversion exacte de l'original, bien que vu l'âge du jeu et sa qualité technique ce n'était pas très difficile. C'est un jeu de plate-forme amusant et de compétences qui a été inclus dans le pack Collection Classique pour Mega Drive, qui dans d'autres comprend ce jeu, la bête altérée, Alex Kidd dans Enchanted Castle et le grand Gunstar Heroes

Nous contrôlons un oiseau bleu nommé Flicky, qui à chaque niveau doit localiser un certain nombre de poussins jaunes et les conduire à la porte de sortie. Mais la chose ne sera pas si facile, à tous les niveaux nous trouverons des ennemis qui finiront avec nous d'un seul contact, nous devons donc essayer de les éviter. Parmi ces ennemis sont Tiger le chat et Iggy, l'iguane vert. Alors que Tiger va essayer de nous finir en sautant d'une plateforme à l'autre à notre poursuite, Iggy a la capacité d'escalader les murs. Nous pouvons les terminer momentanément en lançant des objets, mais ce ne sera jamais définitif et bientôt ils apparaîtront à nouveau. Pour que les poussins nous suivent, il suffit de les toucher. Comme une curiosité, il faut dire que les oiseaux de la race Flicky apparaissent dans d'autres jeux, comme dans la saga Sonic the Hedgehog, et cette apparence est plus évidente dans Sonic 3D, où ces oiseaux doivent être sauvés d'une manière similaire à cette Le jeu que j'analyse aujourd'hui s'appelle " flickies ", et ils partagent aussi un aspect similaire.

La section technique est clouée à l'original, ce qui signifie qu'elle est extrêmement simple. Graphiquement, c'est un titre qui aurait parfaitement pu aller à Master System sans même mettre en évidence dans cet aspect dans la console 8 bits. Les sprites des petits personnages sont là, très petits, mais au moins ils bougent rapidement, et les scénarios sont extrêmement simples, avec à peine d'autres éléments sur l'écran que les portes du virage, les trous où sortent les ennemis et les objets lanceurs, mais les couleurs sont bien choisies, elles sont variées et c'est un jeu dont la mécanique ne nécessite pas beaucoup plus d'affichages graphiques. Les mélodies, par contre, sonnent plutôt bien, très similaires aux originales et elles sont très animées, bien qu'il y en ait très peu et dans toutes les phases c'est pareil, alors que les effets sonores sont simples mais efficaces.

de la section technique, vous pourriez penser que c'est un titre médiocre, mais ce n'est pas le cas, car ce qui compte ici, c'est le gameplay, et c'est un exemple clair d'un gameplay très élevé au détriment de graphismes médiocres. Et c'est que le jeu a une mécanique simple qui existe, ayant seulement à sauter d'un côté à l'autre à la recherche des oiseaux et esquivant les ennemis. Comme de nombreux jeux de ce style, il a un nombre élevé de niveaux et une difficulté progressive, revenant à la fin assez élevé, mais le plus important est que c'est une cartouche qui procure une quantité extraordinaire de plaisir et qui crée énormément de dépendance. Le jeu a un total de 49 phases amusantes.

En résumé, un jeu de plate-forme extraordinaire pour Mega Drive, une conversion exacte de l'arcade, qui malgré sa mauvaise section graphique est extrêmement drôle et l'un des titres les plus addictifs de les 16 bits de Sega. Hautement recommandé .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *