F-Zero X

Nintendo 64
F-Zero X est un jeu développé par Nintendo EAD et publié et distribué par Nintendo pour Nintendo 64 en 1998, se projetant en Europe le 6 novembre de la même année. C'est la première suite de la saga commencée par F-Zero pour Super Nintendo, donc nous avons un très bon jeu de course futuriste, et c'est aussi l'un des meilleurs titres de conduite du catalogue de jeux de la console.

Le système de jeu conserve de nombreuses similitudes avec le premier chapitre de la saga à courir sur aéroglisseur plasma qui concourent dans 0 circuits de gravité, ce qui leur permet également d'atteindre une grande vitesse, mais pas utilisé et la technique de Mode-7, le gameplay peut se rappeler des choses plus semblables à la saga Wipeaout. Chaque machine a un compteur d'énergie qui a deux buts. D'une part, c'est la barre vitale du véhicule, de sorte que quand il est complètement vide (par exemple, frapper les murs ou d'autres voitures), nous ne pouvons pas continuer avec la course. Deuxièmement, il peut également être utilisé comme un compteur de poussée, ce qui nous permet d'accélérer le navire plus dans les deuxième et troisième tours de la piste, et ajoute également la possibilité d'attaquer les véhicules rivaux. Les modes de jeu disponibles sont le Grand Prix, la course contre la montre, la Course de la Mort (course dans laquelle nous devons terminer avec les 29 participants dans les plus brefs délais en fonction des attaques avec notre véhicule), la pratique, la éditeur de piste et l'éditeur de véhicule, dans lequel nous pouvons créer notre navire idéal et le contrôler dans les autres modes.

La section technique est très bonne. Peut-être visuellement il ne peut pas attirer beaucoup d'attention dans les images statiques (en fait, beaucoup critiquent que les graphismes ne soient pas aussi détaillés ou spectaculaires que les autres jeux du style), mais tout change dès qu'ils sont en mouvement, Les tours de piste en 3D et la sensation de vitesse sont sublimes, peut-être même plus élevés que les derniers partages de Wipeout pour Playstation. Les mélodies accompagnent très bien l'action et sont suffisamment animées et rocailleuses pour un jeu comme celui-ci, et les effets sonores sont également remarquables, bien que ce dernier puisse être amélioré, notamment au niveau des voix numérisées

. thème du gameplay, il faut dire que le contrôle et la mécanique du jeu sont très simples, ce qui permet de réaliser très facilement les actions que nous pouvons effectuer pendant les courses, auxquelles nous ajoutons une grande réactivité aux ordres du pad , et aussi le fait du sentiment de rapidité et de la franchise des courses, ce qui rend la participation à celles-ci très amusante. Il y a un peu plus de circuits que dans le premier F-Zero, et la difficulté du jeu est très bien ajustée. A cela s'ajoutent les différents modes de jeu et l'éditeur de circuit.

En l'an 2560, l'humanité s'est répandue dans tout l'univers, entrant en contact avec différentes formes de vie extraterrestres, ce qui a entraîné l'expansion du système social et politique de la Terre. Cela a établi des relations culturelles, technologiques et commerciales fructueuses entre différentes planètes avec l'humanité. Les milliardaires qui ont obtenu des avantages et de l'influence en raison des échanges économiques intergalactiques, sont venus à atteindre un style de vie confortable plein de luxe, mais en raison de la quantité rare de divertissement qu'ils ont eu, ils ont conçu une nouvelle forme de plaisir basée sur l'ancien. Courses de Formule 1 dans lesquelles les voitures d'occasion flotteraient à une certaine hauteur au-dessus de l'asphalte des pistes de course.

Bref, une belle suite à F-Zero pour Nintendo 64, ce qui implique que c'est un jeu de course futuriste extraordinaire. Chef-d'œuvre .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *