Earthworm Jim 2

Super Nintendo
Earthworm Jim 2 est un jeu développé par Shiny Entertainment et publié et distribué par Virgin Interactive pour Mega Drive et Super Nintendo en 1995, laissant un mois plus tôt sur la console de Sega. La version de Super Nintendo a commencé à être commercialisée en Europe en décembre de la même année. En tant que suite de Earthworm Jim, nous sommes confrontés à un jeu de plate-forme et une action avec le même ver mutant.

Le style de jeu est très similaire, donc nous sommes confrontés à une course pleine de situations humoristiques, absurdes et bizarre. Cependant, à cette occasion les différentes étapes sont beaucoup plus variées que lors de sa première livraison. Bien que de nombreux niveaux soient très similaires à ceux de la première partie, nous devons guider Jim à travers le niveau à la recherche de la sortie et nous faire face de temps en temps à un boss de fin de phase, cette fois dans d'autres phases nous ferons des tâches complètement différentes, comme dans une phase dans laquelle déguisé en salamandre aveugle nous devons voyager à travers des passages intestinaux évitant les moutons explosifs et les dangers des murs et du sol, ou dans un autre nous devons sauver des chiots. De plus, dans les phases d'action plus proches de celles de la première partie, le nombre d'armes disponibles a été augmenté.

La partie technique est super. Le sprite de Jim a toujours ses designs originaux et amusants et il a encore de belles animations, bien que la version de Mega Drive soit plus fluide. En termes généraux, les graphismes Super Nintendo sont plus colorés que dans Mega Drive, en particulier dans l'utilisation de la couleur, mais en termes d'effets des fonds il n'y a pas autant de différence que dans la première partie (rappelez-vous que Super Nintendo est ajouté quelques détails tels que les rayons solaires et autres), nous avons donc vraiment bien défini, varié, détaillé et avec une utilisation parfaite des scénarios de la palette de couleurs. Contrairement à ce qui s'est passé avec la préquelle, la section sonore de cette version est nettement supérieure à celle de Mega Drive, on retrouve donc des mélodies très composées et variées qui s'adaptent parfaitement à chaque niveau, y compris les thèmes la musique classique mythique, en dehors des effets sonores, dans laquelle on pourrait dire qu'ils sont à égalité avec Mega Drive avec des voix numérisées et d'autres sons, bien qu'il manque un son qui apparaisse sur l'autre machine.

Ils sont jouables identique C'est un jeu où le protagoniste est très facile à manipuler et avec quelques actions des plus faciles à réaliser, ainsi que la grande réponse aux ordres transmis par le pad. C'est à son tour un jeu avec un nombre décent de phases (qui à cette occasion n'est pas inférieure à celles de la compétition) et une difficulté assez élevée.

Le jeu comporte un total de 10 phases variées et assez compliquées, bien que le premier ne l'est pas. Pour nous aider nous avons les armes que nous pouvons trouver, parmi lesquelles le tir normal, celui qui se termine par tout à l'écran et une télécommande; en plus des objets habituels pour récupérer la vie et me rappeler des atomes ou des choses rares de ceux-là.

Bref, une très digne continuation du premier Jim Earthworm pour Super Nintendo qui à mon avis s'améliore beaucoup par rapport à son prédécesseur, conforme une cartouche de technique impeccable et une jouabilité extraordinaire, en même temps c'est drôle et amusant. Chef-d'œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *