Battletoads (Mega Drive)

Sega Mega Drive - Genesis
La version Battletoads de Mega Drive a été programmée par Arc System Works et publiée et distribuée par Sega en 1993, atteignant le marché européen en juin 1993. C'est une conversion directe de la version NES, donc nous sommes devant un jeu qui mélange le beat'em up et l'action avec une grande variété de phases, certaines plus difficiles que d'autres.

La variété des situations avec lesquelles nous nous trouvons est la principale caractéristique de ce jeu, comme cela s'est produit dans NES. Nous commençons avec beat'em up avec des crapauds guerriers, mais il y aura d'autres types de niveaux tels que le nivellement, la descente par des puits et même quelques plataformeo. Dans les niveaux de beat'em up, nous devons avancer en battant les ennemis et ensuite faire face à un boss final, et la même mécanique se produit avec le deuxième niveau dans lequel nous descendons un puits tenant une corde. Mais dans d'autres phases, comme celles des motos, il n'y a presque pas d'ennemis, mais même si ce niveau est l'un des plus difficiles du jeu, il y a de plus en plus d'obstacles et il est très difficile de les éviter. Commenter également que le développement des niveaux est le même que dans NES, avec quelques différences minimes, comme le niveau de difficulté dans cette version est presque toujours un peu plus bas, sauf dans le cas des plates-formes qui tombent du quatrième phase, qui se déplacent plus vite, ce qui permet à notre personnage de tomber dans l'abîme.

Sur le plan technique, c'est bien, même si au niveau graphique, il ne s'améliore pas autant que la version NES. Les graphismes ne sont pas mauvais, mais ils sont trop similaires à la façon dont nous les avons vus dans NES, améliorant seulement la couleur des scènes et des personnages dans le niveau de détail des scénarios, et l'animation des crapauds et des ennemis est supérieure. L'aspect sonore est une autre chanson. Les mélodies, bien qu'elles soient identiques, sonnent beaucoup mieux avec les détails de la batterie et des guitares électriques. Les effets sonores ne sont pas parmi les meilleurs de Mega Drive, mais ils ne sont pas mauvais et ils accompagnent bien l'action.

Concernant le gameplay, il reste le même que dans NES, on retrouve donc quelques crapauds de manipulation simple et avec des actions très faciles à réaliser, outre une réponse fantastique aux ordres du pad. C'est aussi un jeu avec une poignée de phases et une assez grande difficulté, surtout dans certains de ellaa, où il devient dément.

L'histoire nous dit que Pimple et Princess Angelica sont enlevés par Dark Queen en marchant ensemble. Le professeur T. Bird rapporte ceci aux Battletoads restants (Zitz et Rash), donc ils partent pour la planète Ragnarok pour les sauver et vaincre Dark Queen.

Ce qu'ils devront faire dans un total de dix étapes de difficulté variables Il y en a qui sont vraiment difficiles, mais ça ne doit pas être mauvais. De plus, les phases sont de conception très variée et c'est très bienvenu, rien de répétitif n'est fait. Pour les remplir nous devons profiter des éléments que nous pouvons trouver de temps en temps. Par exemple, les mouches, si nous parvenons à les attraper avec la langue, nous feront retrouver la santé. Nous pouvons également utiliser des armes, comme les parties des robots de la première phase que nous collectons lorsque nous les détruisons. Il n'y aura pas de vies supplémentaires, et croyez-moi, vous en aurez besoin.

En résumé, nous avons un beat'em magnifique qui vous fera passer beaucoup de plaisir, bien que techniquement, même si ce n'est pas mauvais, vous pourriez améliorer beaucoup par rapport à la version NES. Pourtant je l'aime bien plus que les Battletoads de Battlemaniacs de Super Nintendo, que bien que techniquement c'est beaucoup mieux que celui-ci, j'aime plus la jouabilité de cette version Fortement recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *