The Third Lighting

Super Nintendo
R-Type III: Le Third Lighting est un jeu développé, publié et distribué par Irem à l'origine pour Super Nintendo en 1993, étant programmé plus tard une version pour Game Boy Advance. La version Super Nintendo est arrivée sur le marché européen en 1994 sous la forme d'un shoot'em up spectaculaire et très divertissant qui résout tous les défauts du Super R-Type, notamment dans les ralentissements.

Le style de jeu est très similaire au reste des livraisons de la saga, et en général à d'autres jeux du même genre. Le navire que nous gérons devra avancer à travers divers scénarios infestés d'ennemis que nous devrons détruire avec les armes disponibles pour la fin de la phase correspondante pour faire face au boss qui nous touche. Pour y parvenir, notre navire a deux types de tir. Avec un vaisseau, notre vaisseau tirera continuellement, tandis que si nous gardons l'autre bouton enfoncé, le vaisseau accumulera de l'énergie pour finalement lancer un tir beaucoup plus puissant. Nous avons également un navire auxiliaire que nous choisissons au début du jeu, mais nous devons d'abord le localiser. Elle tirera avec nous et nous pourrons la laisser partir ou l'attacher à notre vaisseau, à la fois devant et derrière, ce qui est très utile pour attaquer les ennemis qui arrivent derrière nous.

La section technique est super . Le vaisseau est toujours le même, mais il y a de nouveaux ennemis avec de très bons designs, des effets spéciaux spectaculaires tels que des déformations, des approches, des virages, tout cela grâce au Super-Nintendo Mode-7 et des scénarios variés, détaillés et bien définis. spectaculaire, mais le meilleur de tous est que les petits défauts dans la forme de ralentissements qui étaient dans le Super R-Type ont été polis. La bande-son contient des mélodies appropriées pour chacun des niveaux, avec une bonne qualité audio, tandis que les effets sonores sont forts et variés.

Le gameplay est un autre élément à considérer cette cartouche. La manipulation du vaisseau star est très simple et ses actions très faciles à réaliser, comme dans tout bon shoot'em up qui s'enorgueillit, et il faut y ajouter une parfaite réponse aux ordres transmis par le pad. En même temps il a un nombre décent de phases et sa difficulté est assez grande, mais c'est quelque chose qui se passe d'habitude avec le genre des matamarcianos.

Le jeu comporte un total de 6 phases variées dans lesquelles nous devrons faire face toutes sortes d'ennemis des plus variés. Nous devrons utiliser les différents objets que nous pouvons trouver, qui sont essentiellement de nouvelles armes, le vaisseau auxiliaire et différents power-ups pour augmenter la capacité de tir, c'est-à-dire le jeu typique dans ce style et bien sûr dans cette cartouche ne pouvait pas manquer.

En bref, un grand épisode d'une grande saga pour Super Nintendo qui améliore grandement le titre précédent de la série qui est apparu dans Super Nintendo. Chef-d'œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *