Ghoul Patrol

Super Nintendo
Ghoul Patrol est un jeu développé, publié et distribué par LucasArts pour Super Nintendo en 1994, atteignant le marché européen en novembre de la même année avec JVC. Une version pour Mega Drive était également prévue, mais elle a été annulée avant sa sortie. En tant que suite de Zombies a mangé mes voisins, nous sommes confrontés à un jeu d'action amusant avec vue de dessus.

Cette fois, le thème des zombies est mis de côté pour se concentrer sur le poltergeis et tout ce qui concerne le monde fantomatique. L'objectif du jeu sera le même que dans la première partie, il faut donc passer par des scénarios variés pour sauver un certain nombre de personnes, que l'on peut localiser en fonction de l'origine de leurs cris. Nos ennemis seront de mauvais arbres en mouvement, toutes sortes de spectres ennuyeux et le démon étrange, auquel nous devrons faire face aux armes disponibles. Comme dans la première partie, nous pouvons passer la phase si nous sauvons au moins une personne, bien que cette fois le portail d'accès au niveau suivant n'apparaisse pas devant nous, mais nous devons le chercher, même si heureusement un indicateur nous informera où nous devons tirer pour le localiser.

La section technique est très bonne. Les graphismes dépassent de loin ceux de Zombies mangeaient mes voisins, avec des sprites de protagonistes, de voisins et d'ennemis mieux faits et animés, des scénarios variés, un décor exceptionnel, un grand choix de couleurs et une multitude de détails et une superbe définition d'objets et de têtes vraiment énormes. Les mélodies sonnent bien et accompagnent à tout moment, mais elles ne sont pas très variées, et les effets sonores ne sont pas merveilleux non plus, mais ils maintiennent le type, bien qu'ils puissent être meilleurs.

Le gameplay est maintenu par rapport à la première ce que nous avons des protagonistes très maniables, simples dans leur contrôle et avec des compétences très faciles à réaliser, le tout avec une réponse parfaite aux commandes que nous devons prendre soin d'envoyer à travers le pad. De plus, le jeu comporte un grand nombre de phases et une difficulté progressive, bien qu'il n'ait pas la même fraîcheur que le jeu original.

L'histoire nous remet dans la peau de Zeke et Julie, protagonistes de Zombies mangeaient mes voisins . À cette occasion, les deux amis doivent sauver la ville de la menace d'une exposition terroriste qui a pris vie

Chose à faire dans plus de 50 phases de développement similaire, ce qui peut être fait à long terme monotone Afin de mener à bien la mission, nous disposons d'une série d'articles qui peuvent être trouvés en cours de route. Parmi celles-ci, on trouve les clés qui nous permettent d'ouvrir les portes, les trousses de premiers soins pour récupérer la vie et les différentes armes comme le pistolet éclaireur, celui avec balles télécommandées ou celui qui lance des bombes, que je n'aime pas particulièrement.

La suite de Zombies a mangé mes voisins pour Super Nintendo qui, bien qu'elle ne présente pas beaucoup de nouveautés par rapport à la première partie et qui en général me semble inférieure, c'est toujours un jeu amusant plein d'humour, surtout en double. Fortement recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *