Prince of Persia

Super Nintendo
La version Prince of Persia de Super Nintendo a été programmée, publiée et distribuée par Konami en 1992, atteignant le marché européen en janvier 1993. Il s'agit d'une autre conversion du jeu original, nous avons donc une partie de plates-formes et de l'intelligence, ainsi que des compétences, entre autres, mais à cette occasion de nombreuses nouvelles fonctionnalités sont incluses.

Pour commencer, chacun des niveaux a été repensé, ajoutant plus de pièces ou de créer des itinéraires alternatifs, en plus de ce temps nous avons disponible sept phases de plus que le jeu original, de sorte qu'il a également augmenté le temps précis pour terminer le jeu d'une heure à deux. L'aspect graphique a également changé, variant le design des scénarios, ainsi que le sprite du protagoniste. Pour le reste, c'est un jeu avec des caractéristiques similaires à celles que nous avons vues dans d'autres systèmes, bien qu'il soit possible que ce soit la meilleure version de toutes, et sans doute la plus complète.

Le niveau technique est bon. Le sprite du protagoniste est bien fait et ses animations sont incroyables, sans aucun doute c'est l'aspect le plus remarquable de cette section. De même, les mouvements du personnage sont plus fluides que dans les autres versions. La conception des scénarios est également élevée, et à cet égard dépasse de loin toutes les versions précédentes, y compris le Mega Drive. Ceux-ci sont variés, bien conçus et avec une atmosphère fantastique. Quant à la bande-son, il faut dire qu'elle est sensationnelle. Il a des mélodies variées et mystérieuses qui, en plus d'avoir une grande qualité sonore et sont bien composées, se marient très bien avec le jeu. Les effets sonores sont plus faibles, mais ils ne sont pas mauvais, bien que les voix numérisées des cris du protagoniste en tombant me manquent, ce qui est présent dans d'autres versions telles que Mega Drive.

Quant à la jouabilité, cette Prince of Persia de Super Nintendo est pour moi le plus maniable de tous, étant les mouvements du prince plus précis que dans les autres versions, et leurs actions sont aussi simples à exécuter que dans les autres, à part une bonne réponse au pad. Si nous ajoutons à cela que c'est sans doute la plus longue conversion de tous et que des niveaux élevés de difficulté sont maintenus, nous avons du jeu pendant un certain temps.

L'argument du jeu est le même que dans les autres versions, donc l'histoire de l'emprisonnement du prince reste du prince, seulement maintenant deux heures pour sauver la princesse du mal Jaffar.

Ils doivent l'accomplir dans un total de 20 phases variées et de difficulté croissante. Ils maintiennent l'aide de l'épée et des diverses potions que nous pouvons trouver, parmi lesquelles la guérison, la super guérison, le flotteur qui fera les chutes en douceur sans la perte d'énergie conséquente ou en évitant la mort; et le téléporteur, qui nous mènera à un endroit mystérieux. Mais vous devez faire attention avec quelques potions. L'un est le poison, qui enlèvera la vie, et l'autre est l'investisseur, ce qui fera tourner les commandes dans l'autre sens.

Bref, une excellente version du Prince of Persia qui comprend des modifications tant sur le plan technique que sur le plan le développement qui le rend très supérieur. Chef-d'œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *