The Lost Vikings II

Super Nintendo
Le Lost Vikings II, ou The Lost Vikings 2 aux États-Unis, est un jeu développé par Blizzard Entertainment et publié et distribué par Interplay Entertainment pour Super Nintendo en 1997, plus tard sur PC, Playstation et Sega Saturn. La version Super Nintendo est arrivée sur le marché européen en juin 1997. Suite à la légende The Lost Vikings, nous trouvons un jeu de plateforme et d'intelligence.

Nous reprendrons le contrôle des trois Vikings déjà en vedette dans la première partie, chacun ayant des capacités différentes, bien que cette fois nous sommes présentés avec un peu plus. Les bases des personnages sont d'Erik sautant et cassant des choses avec sa tête, Baleog peut tuer des ennemis avec son épée et avec une arme distacnai, qui à cette occasion au lieu d'être un arc est une sorte de bras extensible en métal ; tandis qu'Olaf est responsable de l'utilisation du bouclier, avec lequel il peut bloquer les projectiles. Deux nouveaux personnages sont également inclus, mais pour ne pas trop compliquer le système de jeu, nous ne pouvons utiliser que trois des cinq Vikings. Ces nouveaux sont Fang the Wolf Man, qui peut sauter, attraper les murs et attaquer avec des griffes; et Scorch the Dragon, qui peut sauter et voler. Avec ces compétences, nous devons alterner entre les trois Vikings pour progresser dans chaque niveau, en résolvant des énigmes de plus en plus complexes. L'objectif est de récolter quelques ingrédients pour qu'une sorcière qui nous attend à la fin du niveau puisse effectuer un sort de transport, mais pour ce faire, tous les Vikings doivent être ensemble.

La section technique est assez bonne. Les protagonistes ont un design sympa et correct et sont très bien animés, et les ennemis sont variés et ils sont aussi bien faits. Les scénarios sont corrects, variés et détaillés, bien que certains soient un peu tristes et sombres. Les mélodies n'ont pas de pertinence particulière, mais elles sont variées et elles accompagnent l'action avec correction, alors que les effets sonores sont très agréables.

En ce qui concerne le gameplay, il faut souligner le maniement simple de chacun d'entre eux. les caractères que nous pouvons contrôler, ainsi que la facilité avec laquelle ils effectuent toutes les actions qu'ils peuvent effectuer et avec quelle rapidité ils répondent aux commandes transmises par le pavé de contrôle. À son tour, c'est un jeu qui a un nombre élevé de phases et une difficulté progressive, devenant de plus en plus difficile, mais tout dépend de notre capacité et de notre expertise mentale.

Après s'être échappé de Tomator dans The Lost Vikings, Eric, Olaf et Baleog ont vécu une vie heureuse et fructueuse des Vikings. Un jour, après un voyage de pêche, les Vikings sont à nouveau capturés par Tomator. Tomator appelle alors un garde robotique pour les envoyer à l'Arena, qui malheureusement ne répond pas à une panne du système. Pendant la panne d'électricité, les trois Vikings démontent le robot pièce par pièce et portent certaines de leurs pièces dans leur corps, leur donnant de nouvelles compétences. Les trois Vikings voyagent alors à travers le temps une fois de plus quand Olaf tire l'interrupteur de la machine à remonter le temps qui dit «Ne touche pas», qu'il prend pour des beignets. Équipés du nouvel équipement robotique, Eric, Olaf et Baleog doivent remonter le temps pour retrouver leur chemin de retour. En chemin, ils se lient d'amitié avec un loup nommé Fang et un dragon nommé Socrch.

Ils devront l'avoir dans un total de 30 phases variées et de plus en plus compliquées. Pour ce faire, nous devons utiliser les éléments dont nous disposons, et certains sont nécessaires, tels que les ingrédients et les différentes clés pour ouvrir les portes. D'autres objets d'intérêt sont ceux qui remplissent des points de vie, des bombes ou des bijoux, que Beleog peut utiliser avec son bras bionique pour balancer d'un côté à l'autre. Les objets qui récupèrent la vie sont la nourriture comme les hamburgers, les bières, etc.

Bref, une suite très digne des Lost Vikings qui est aussi divertissante, addictive et amusante que celle-ci et qui inclut aussi quelques nouvelles. Chef-d'œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *