The Mask

Super Nintendo

The Mask est un jeu développé, publié et distribué par Black Pearl Software pour Super Nintendo en 1995, atteignant le marché européen en octobre de la même année. Basé sur le film du même titre mettant en vedette Jim Carrey, qui à son tour est basé sur un humour noir comique, nous avons un jeu de plateforme décent qui, bien que non mis en évidence dans le catalogue de la console, est un titre très amusant

Dans le jeu, nous contrôlons Stanley Ipkiss et devenons son alter ego. Cela nous donnera l'opportunité d'utiliser des pouvoirs puissants et bizarres parmi ceux qui utilisent un marteau géant (que nous tirerons de votre poche), d'assommer les ennemis avec une corne, ainsi que des mouvements plus conventionnels tels que sauter, courir, poinçonner ou marcher furtivement . L'objectif de chaque niveau sera d'arriver à la fin, en surmontant tous les obstacles que nous trouvons et en neutralisant les ennemis qui sortent à notre rencontre, face à la fin avec un boss en fin de phase. L'exploration sera essentielle dans cette cartouche, et il est également essentiel de trouver des points par lesquels nous pouvons forcer pour atteindre d'autres zones, comme des tuyaux ou des grilles.

La section technique est décente, bien que ce jeu ne se distingue pas aspect Les graphismes sont bien. Il a des scénarios colorés, variés et avec un bon niveau de détail, ainsi que les éléments que nous pouvons trouver, mais donne l'impression que seulement pris beaucoup de mal dans la conception du protagoniste. Bien que les sprites des personnages soient géniaux, ceux-ci sont un peu simples et ne font que mettre en valeur le protagoniste, qui a un très bon design et même de meilleures animations. Les mélodies sont extraites directement du film et sonnent plutôt bien, en ligne avec d'autres jeux pour Super Nintendo. De plus, chaque action Ipkiss a son propre effet sonore, qui se limite à remplir sa fonction

En ce qui concerne la jouabilité, met en évidence la manipulation simple du protagoniste et comment il est facile d'exécuter toutes les compétences dont il est capable. effectuer, avec une réponse à la touche appropriée. Il a aussi un nombre correct de phases et une difficulté ajustée qui augmente de plus en plus. Cependant, il peut devenir trop monotone, parce que les phases ont une ressemblance excessive entre eux.

L'intrigue suit en général les lignes de l'argument du film, avec les changements nécessaires pour l'ajuster au jeu. Raconte l'histoire de Stanley Ipkiss, un timide employé de banque qui trouve un masque dans la mer. Quand il le met, il se transforme en un super-héros vert fou et fou, très différent du personnage habituel d'Ipkiss. Avec ces nouveaux pouvoirs, il doit faire face à une bande mafieuse dangereuse.

Le jeu comporte un total de sept phases avec des scénarios variés, bien qu'avec un développement très similaire. Comme aides, nous avons différents éléments, parmi lesquels les coeurs qui augmentent notre santé et même les Ms qui nous fournissent plus de magie, nécessaire pour effectuer des attaques spéciales. Lorsque notre magie atteint 0, elle passe automatiquement à 50, et la seule façon de dépasser cette limite est d'obtenir le Ms. Les autres éléments sont ceux qui nous donnent la vie et celui avec une icône de masque, ce qui nous fournira une vie supplémentaire Le reste des aides seront nos compétences.

En résumé, un jeu correct qui, bien qu'il puisse être considéré comme un jeu du groupe et qui peut devenir monotone, est assez divertissant. Recommandable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *