Teenage Mutant Ninja Turtles: Tournament Fighters (Mega Drive)

Sega Mega Drive - Genesis
Teenage Mutant Tortues Ninja: Tournament Fighters est un jeu développé, publié et distribué par Konami pour NES, Mega Drive et Super Nintendo en 1993. La version Mega Drive a atteint le marché européen en Novembre de la même année sous la forme d'un jeu se battre que, partie du même genre, ne partage pas beaucoup de choses en commun avec les autres versions, quelque chose de commun dans d'autres jeux Konami.

Le style de jeu est très similaire à Street Fighter 2, peut-être trop. Chaque personnage aura son propre style de combat, ainsi que des coups spéciaux spécifiques de chacun. Les combats se développeront l'un contre l'autre avec un temps déterminé. Gagnez celui qui quitte K.O. l'autre ou celui qui a le plus d'énergie quand le temps est écoulé. Le jeu a deux modes de jeu, normal pour un joueur, qui suit une histoire prédéterminée, et le mode tournoi. Le tournoi, ou tournois en anglais, est que l'un des personnages que nous pouvons choisir doit faire face à des matches à un tour le reste des participants. Dans chaque combat, la barre de vie ne sera pas restaurée, donc compléter ce mode est un vrai défi, car le jeu est assez compliqué.

La section technique est assez bonne. Les personnages ont un design attrayant, une taille appropriée et apprécient les bonnes animations. Les effets de lumières et de couleurs sont également bien faits. Les scénarios sont variés, avec une bonne couleur et un design conceptuel et avec un bon niveau de détail. Les mélodies sont variées, funky et totalement identifiables au monde des tortues, tandis que les effets sonores sont contudants et réalistes, mettant en valeur les voix numérisées et le son des tubes, très bien réalisés.

Le gameplay est aussi très Haut dans ce jeu, avec une opération simple pour les caractères et une réalisation facile de la plupart des coups spéciaux, bien que certains d'entre eux entraînent une certaine complexité, bien que de toute façon la réponse aux ordres du pad est appropriée. Cependant, la plus grande faille dans ce jeu est une difficulté excessivement élevée. Dès le premier combat et au plus bas niveau de difficulté, la victoire ne sera pas facile

Le mode principal d'un joueur nous dit le nouveau plan de Kang, l'empereur maléfique de la Dimension X. créé des clones des tortues, qu'il utilise pour kidnapper le maître Splinter et attirer ainsi les tortues à la Dimension X. Les tortues savent que si elles se battent seules, elles sont vouées à l'échec, alors Casey Jones, April O'Neal, Ray Filet et Sisyphe décident de se joindre à eux pour les aider à sauver Splinter.



Le jeu se compose d'un total de neuf phases pour le mode solo et quatre-vingt-huit pour le tournoi. En dehors des huit combattants sélectionnables, il y a trois boss finaux présents, qui sont Triceraton, Krang et Karai. Tous les personnages ont aussi une attaque dévastatrice quand leur barre de vie est presque vide, ce qui se fait avec un mouvement spécifique de la croix et le bouton de la moquerie.



Bref, un bon jeu de combat basé sur l'univers de Ninja Turtles que bien qu'il ait des vertus indéniables, sa difficulté excessive même aux niveaux les plus faciles le fait sembler parfois exaspérant. Recommandable.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *