Samurai Shodown

Sega Mega Drive - Genesis

Samurai Shodown est un jeu développé et distribué par SNK pour le loisir en 1993, avec le nom de Samura Spirits au Japon. Plus tard, Takara a pris soin de versionner le jeu en Super Nintendo, tandis que les propres SNK et Saurus étaient en charge de programmer celui de Megadrive, bien que la distribution ait été commandée par Takara. La conversion du 16-bit Sega est arrivée sur le marché espagnol en mars 1995, et bien sûr, elle est très méritoire.

C'est un jeu de combat qui était différent du reste en ce sens que les combattants utilisaient des armes. Ce n'est aujourd'hui rien de spécial, mais à son époque était une nouveauté. Dans le choix d'un personnage et nous aurons un combat face-à-face contre le reste des combattants dans le plus pur style Street Fighter 2, pour finalement atteindre le boss final du jeu. Chaque personnage aura une bonne poignée d'attaques spéciales, et il y aura des éléments dans les scénarios qui peuvent interagir avec nous, soit parce que quelqu'un sur la scène lance une bombe ou d'autres objets sur nous. Dans certains moments, nous pouvons perdre l'arme, par l'explosion de la bombe ou parce que nous perdons dans une lutte avec les bras avec l'adversaire. Si cela arrive, notre arme tombera au sol, et nous ne la récupérerons pas avant d'aller la chercher. Bien que le jeu soit assez similaire à la version originale, il y a quelques détails qui ont été supprimés par la différence de mémoire, comme le zoom, les images de l'introduction, les images de la victoire et, sans aucun doute, le pire de tous , la suppression de l'un des combattants, Tremblement de terre.

Le niveau technique est très bien fait. Les graphismes des lutteurs ont une bonne taille et sont variés, colorés et bien définis, et ont également ajouté quelques touches de sang, quelque chose qui manquait dans le loisir. Les scénarios sont aussi très bien exprimés, tout en étant très variés, bien que le zoom de l'arcade soit manqué. La musique est très variée et très cohérente avec l'action et, malgré les limitations de la console, sonne très bien. Les effets du son sont variés, puissants et très bien exprimés.

Le gameplay est également très élevé. Chaque personnage a un bon nombre de coups spéciaux, et la plupart sont très faciles à exécuter, en plus de bien répondre aux commandes du pad. En outre, les combats sont les plus divertissants et dynamiques.

Le jeu nous dit que des choses étranges se sont passées comme des pestes d'origine inconnue, des phénomènes étranges, des flambées de guerres répétées. Tout cela était suffisant pour provoquer la panique parmi les gens et les pousser au désespoir. Mais on a souri quand le monde a sombré dans le chaos. Cet «homme», qui avait été tué par les forces du shogunat il y a longtemps, n'avait que la haine pour lui et les puissantes forces obscures. Son nom: Tokisada Amakusa, s'est réfugié dans une fausse croyance à une dernière chance de ne pas se ruiner. Mais au milieu de telles calamités, un groupe de onze guerriers, guidés par des motivations et des croyances différentes comme s'ils avaient un destin commun, se battent et se dirigent vers l'origine du chaos.

Ils sont au total 12 combattants, dont patron final, qui dans cette version, nous pouvons choisir dans le mode versus sans aucun truc. Le jeu comporte également une phase bonus dans laquelle nous devons couper les figures d'entraînement de la paille et certains modes de jeu intéressants, tels que le mode Shodown, exclusif à Megadrive, qui est un mode de jeu dans lequel nous choisissons cinq combattants et nous sommes confrontés à une autre équipe de cinq combattants. L'objectif est de vaincre les 5 de l'équipe rivale. Quand l'un de nos personnages est vaincu, nous allons utiliser le suivant. Dans ce mode, nous pouvons également choisir Amakusa, le mal du jeu.

En bref, une conversion très fidèle à l'original, malgré ses coupes évidentes par rapport à l'original, nous sommes donc confrontés à l'un des meilleurs jeux de combat de Megadrive. Fortement recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *