Sword of Sodan (Mega Drive)

Sega Mega Drive - Genesis
Sword of Sodan est un jeu développé, publié et distribué par Discovery Software pour Amiga en 1988, plus tard porté sur Mega Drive et Mac La version Mega Drive a été programmée par Innerprise et publiée par Electronic Arts, atteignant le marché Européen en 1990, et j'aimerais ne jamais le faire. On retrouve une version terrible de l'original, que je n'ai pas essayée mais qui a l'air d'un jeu intéressant, ce qui ne peut être dit de cette version de ce côté beat'em up qui compte sans doute parmi les pires jeux de la console, les deux techniquement comme jouable.

Le style de jeu est très similaire à l'original, donc on trouve un beat'em latéral, ou plutôt un hack and slash car au lieu d'utiliser des poings et des kicks on utilise des épées et des armes de style. Notre objectif, bien sûr, est de progresser à travers les différents scénarios en terminant avec les ennemis qui sortent pour nous rencontrer à la fin de la tournée pour faire face à un boss. Contrairement au jeu original, où les ennemis apparaîtront seulement devant nous, dans cette version ils apparaîtront des deux côtés, ce qui ralentit encore le développement des niveaux, et réduit aussi le nombre de phases et le nombre d'ennemis que nous laissons à trouver, passé de 13 à 8. Le jeu a également un accent particulier sur l'utilisation de potions avec des effets divers, de la récupération de la vie à lancer des sorts. En outre, cette version met encore plus l'accent sur ceci, de sorte que les ennemis libèrent plus de potions que la version originale d'Amiga.

La section technique est malheureuse, et pourtant dans cet aspect nous trouverons le meilleur élément du jeu. . Et bien que graphiquement épouvantable, les protagonistes et les ennemis ont un design décent, mais surtout ils ont une taille énorme, mais c'est là que tout se termine, car outre le fait que les animations sont rudes, brutes et laides, les scénarios sont variés faire rage, surtout quant à l'horrible coloration. La mélodie de l'écran de présentation n'est pas mal composée et ne sonne pas mal non plus, mais il n'y a pas de musique pendant le développement des niveaux et les effets sonores pour moi sont les meilleurs du jeu, car ils ne sonnent pas mal, et par exemple trinar des oiseaux du premier niveau est très réaliste.

Mais si techniquement c'est nauséabond, c'est encore plus jouable. Et bien que les mécanismes de l'original soient partagés et que le contrôle du personnage soit simple, tout cela rend la chose pire pour avoir des protagonistes lents avec de la cupidité, un développement monotone et ennuyeux où seule une réponse correcte (pas parfaite) est sauvée. au pad. Le jeu a une plus petite extension que l'original (Dieu merci) et une difficulté pas trop élevée si on sait quoi faire.

En résumé, une jonque de jeu, l'une des pires conversions que Mega Drive a reçu d'un Amiga, et c'est peut-être le jeu (du moins celui que j'ai essayé) que j'aime le moins de son catalogue. Pure merde .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *