Super Mario Bros. 2

Nintendo Entertainment System (NES)
Super Mario Bros. 2, connu au Japon sous le nom de Super Mario USA, est un jeu développé par Nintendo pour NES au début comme un jeu qui n'avait rien à voir avec l'univers de Mario, publié en 1987 au Japon sous le nom de Yume Kōjō: Doki Doki Panic publié par Fuji TV. Au moment où le vrai Super Mario Bros. 2 est sorti au Japon, il a été prouvé à l'Ouest sa ressemblance avec la première partie, ajoutant au jeu une très grande difficulté. En raison de cette haute difficulté, il a été décidé à la place de remanier Yume Kōjō: Doki Doki Panic, en substituant les personnages du jeu aux protagonistes de la saga Mario. Le résultat n'était pas mauvais, mais au contraire, donnant naissance à une plateforme très amusante et à mon avis le meilleur de la série Mario. Si bien que Shigeru Miyamoto lui-même, qui est aussi le père de Yume Kōjō: Doki Doki Panic, prétend aussi que c'est son Marios préféré.

Dans cette nouvelle version, nous pouvons contrôler quatre personnages différents, Mario, Luigi, Princess Peach et Toad, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients. De cette façon, Mario est le plus rapide, Luigi celui qui saute plus haut, Toad celui qui peut ramasser et jeter les légumes plus vite (mais a le pire saut) et la princesse Peach celle qui a un saut avec une plus grande portée grâce à sa capacité planifier quelques instants. Contrairement aux titres précédents et suivants, cette fois nous ne pouvons pas vaincre les ennemis en leur sautant dessus, mais nous devrons ramasser des objets (principalement des légumes) au sol et les jeter. Sauter sur eux ne fera que nous amener à les surmonter. En outre, certains ennemis peuvent également être ramassés et jetés comme un objet de plus. Nous avons également une barre de vie sous la forme d'unités en forme de cœur, ayant initialement seulement deux unités, mais les unités peuvent être augmentées à mesure que le jeu progresse. Chaque niveau contient un ou plusieurs flacons de génie de la lampe ou de potions. Quand ils sont ramassés et jetés, des portes apparaîtront qui nous transporteront à des niveaux cachés avec toutes sortes d'objets. Dans chaque phase, nous nous attendons à une confrontation contre un boss, devenant même l'un d'entre eux, Birdo, dans un personnage fixe de la saga Mario.

La section technique est plutôt bonne. Graphiquement il faut dire que les sprites des quatre personnages sont parfaitement reconnaissables entre eux (et pour la première fois Luigi a un aspect différent de Mario au-delà du changement de la couleur des vêtements), et d'ailleurs ils bougent fluide sur l'écran de leur Les animations sont décentes. Il faut aussi dire qu'il y a pas mal d'ennemis différents et que les boss finaux, en particulier Birdo et le boss final, sont bien conçus et vont bien en taille. Les scénarios sont aussi des resultsones, et bien que les fonds ne soient pas très détaillés, je les vois mieux que dans le premier Super Mario Bros. et ils sont aussi très colorés et variés. Les mélodies du jeu sont très bonnes et accompagnent très bien l'aventure, en ligne avec d'autres jeux Mario, et il faut en dire autant des effets sonores.

En ce qui concerne le gameplay, il faut dire que tous les personnages que nous pouvons contrôler ont un contrôle très simple et tous leurs mouvements sont très faciles à exécuter, avec une très bonne réponse aux commandes de pad, bien qu'il soit également vrai qu'ils n'ont pas un large éventail de mouvements, mais ce qu'ils peuvent faire ils le font d'une manière fluide et précise. Le jeu a une extension intéressante et une difficulté très bien ajustée, et sans doute beaucoup plus petite que dans l'original Super Mario Bros. 2, qui est sorti à l'Ouest dans le Super Mario All Stars pour Super Nintendo sous le nom de "The Lost Niveaux. "

Mario, Luigi, Toad et Princess Peach doivent libérer la terre des rêves connue sous le nom de Subcon d'un personnage connu sous le nom de Wart. Et ils devront le faire dans un total de 7 mondes, culminant dans la confrontation finale avec Wart, une espèce de grenouille ou de grenouille monstrueuse. Nous avons un large éventail d'éléments, dont certains des jeux précédents sont répétés, mais la plupart d'entre eux auront un effet différent. Ainsi, par exemple, le champignon rouge qui a fait pousser Mario cette fois nous donnera une unité de santé de plus, les pièces éternelles (avec lesquelles nous pouvons jouer dans différentes machines à sous), les coeurs qui récupèrent des unités de santé ou les étoiles de l'immunité, qui ont le même effet que dans le jeu précédent.

En résumé, un très bon jeu de plateforme pour NES, bien que très différent de l'original, est à la hauteur du reste de la saga, et aussi Personnellement, je l'aime plus que le premier Super Mario Bros. Masterpiece .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *