Starwing

Super Nintendo
  • Starwing Soul
  • Pandora's Crew (StarWings Book 1) (English Edition)
  • STARWINGS b719 - , Carton mixte adulte, Marron, 9,5 x 7 x 1 cm
    En accia Satiné Élégant
  • Starwings EP
Star Fox est un jeu Nintendo EAD programmé avec l’aide d’Argonaut Software et publié et distribué par Nintendo pour Super Nintendo en 1993, atteignant le marché européen en Avril de la même année, mais avec un changement de nom, maintenant appelé dans le vieux continent « Starwing ». C’est un shoot’em up à la troisième personne mais avec une perspective à la première personne de qualité indéniable et il faut noter que c’est l’un des premiers jeux à utiliser des polygones

Comme dans d’autres jeux similaires, nous devons manoeuvrer le vaisseau, qui avance automatiquement. Nous pouvons déplacer le véhicule de haut en bas et de gauche à droite, car il nous convient d’achever les navires ennemis qui viennent nous rencontrer, ayant comme d’habitude un dernier boss à la fin de chaque niveau. Un détail nouveau de cette cartouche est que, bien que le navire se déplace normalement à une vitesse constante, comme d’habitude dans ce genre, nous avons des parties du navire qui nous permettent d’accélérer ou de décélérer le véhicule en appuyant sur un bouton spécifique. Il diffère également des autres titres du genre en ce qu’un seul impact ne détruira pas nos moyens de transport, mais nous avons un bouclier d’énergie qui se réduit à chaque impact que nous recevons. Quand il se vide, notre vaisseau va être abattu. Afin de surmonter chacune des phases du jeu, notre navire dispose d’une série de capacités qui comprennent le tir normal, le lancement de bombes « Nova », tournant à gauche ou à droite et les actions susmentionnées d’accélération et de décélération . En dehors de cela, nous pouvons choisir entre trois vues différentes lors du pilotage du navire. Le premier nous placera derrière le navire, le second à côté du moteur et le troisième à l’intérieur, bien que cette vue ne soit pas disponible pour tous les niveaux.

 

La section technique est remarquable. Bien que les graphismes dans les images statiques ressemblent à des nattes, il faut dire que sur le mouvement, ils gagnent beaucoup. Les polygones avec lesquels sont réalisés les différents objets visibles à l’écran, notre vaisseau par exemple, manquent totalement de textures et n’ont pas bien vieilli, mais ont un mouvement souple et assez réaliste, et mettent en évidence la variété des scénarios. Il comprend également une bande sonore mémorable, avec des mélodies très bien composées et une excellente qualité audio qui accompagne parfaitement, ainsi que des effets sonores non moins étonnants et variés.

 

La jouabilité est encore plus remarquable que la section technique. Il se distingue par la simplicité de maniement du navire et par la facilité et la précision de chacune des actions qu’il est capable de réaliser, et tout ceci s’est amélioré avec une réponse parfaite aux ordres que nous devons transmettre par la médiation du pad et la fluidité avec laquelle il se déplace le long de l’écran. Il a aussi un nombre décent de phases et une difficulté ajustée et progressive.

 

Ce jeu se déroule dans le système Lylat, un système d’étoiles dans l’univers de Star Fox qui est habité par des races animales anthropomorphes (ex: renards, grenouilles, chiens, oiseaux, lapins, singes, etc …). Il contient les planètes Corneria et Venom, représentant respectivement le bien et le mal. Andross, un scientifique fou, a fui vers la planète Venom après avoir été expulsé de la planète Corneria et a maintenant déclaré la guerre à Corneria et a déclenché une énorme armée pour semer le chaos sur le système Lylat. Le général Pepper, le commandant de la force de défense de Corneria, a décidé d’envoyer un prototype de chasseur de haute performance appelé Arwing. Cependant, en l’absence de temps pour former des pilotes pour les nouveaux combattants, il convoque l’équipe de mercenaires d’élite Star Fox pour vaincre Andross. Fox McCloud, le chef d’équipe, est accompagné de ses coéquipiers Falco Lombardi, Slippy Toad et Peppy Hare.

 

Ils devront compléter le jeu en 15 phases longues et variées dans lesquelles nous devons affronter toutes sortes de problèmes. ennemis Nous aurons bien sûr accès à tout un arsenal d’armes, qui peut être amélioré avec les power-ups pratiques, ainsi que nous pouvons trouver des objets pour améliorer la défense ou pour remplir la barre de vie du vaisseau spatial. Parmi les armes que nous pouvons manipuler tout au long de cette aventure spatiale sont le laser, la bombe « Nova » et le bouclier énergétique.

 

Bref, un jeu très divertissant et addictif, surtout si vous aimez le genre, et que C’était une révolution au niveau graphique. Chef-d’œuvre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *