SkullMonkeys

Sony Playstation
SkullMonkeys, connu au Japon sous le nom de Klaymen Klaymen 2: Skullmonkey no Gyakushuu est un jeu développé par The Neverhood et publié et distribué par Dreamworks Interactive pour Playstation en 1998, atteignant le marché européen le 20 février de la même année par Electronic Arts. C'est la suite de The Neverhood et qui change complètement de style, car au lieu de nous présenter une aventure graphique cette fois nous faisons face à un jeu de plateforme divertissant, bien que l'humour surréaliste soit toujours présent

Le jeu est la plate-forme 2D typique dans laquelle il faut avancer à travers l'écran jusqu'à la fin du niveau, en utilisant beaucoup de compétences pour sauter d'une plate-forme à l'autre et être capable de finir les ennemis qui sautent contre eux et collecter des objets et des bonus. Nous pouvons également effectuer d'autres actions si nous obtenons l'objet approprié, souvent des choses surréalistes sont comme jeter des oiseaux, mais nous avons aussi un objet typique qui se termine avec chaque créature vivante présente à l'écran, ainsi qu'un double du protagoniste jetant un pet. Il faut dire aussi que c'est un jeu très varié avec une multitude de zones secrètes et d'itinéraires alternatifs.

La partie technique est très bonne. Comme The Neverhood, la technique de stop motion est utilisée, dans laquelle les personnages et les environnements sont entièrement faits de pâte à modeler. Tout d'abord, la figure de Klay, le protagoniste de ce jeu et la première partie, qui a un très bon design et de superbes animations, et nous avons aussi une bonne variété d'ennemis et de jolis boss imaginatifs, tous fabriqués à partir de la plasticine, ainsi que les paysages merveilleux, variés et pleins de détails, avec un design artistique merveilleux. Il a aussi une bande-son puissante et de super effets sonores, beaucoup d'entre eux très drôles et scatologiques.

Passant au sujet du gameplay, il faut dire que la mécanique du jeu est typique d'une plateforme 2D traditionnelle, Klay dispose également d'un contrôle très simple qui permet que bien qu'il soit capable de faire beaucoup d'actions, toutes sont très facilement exécutées, auxquelles il faut ajouter une très bonne réponse au pad. Il a aussi une bonne extension et, bien que dans les premiers écrans ne semble pas un jeu très compliqué, la difficulté sera bientôt augmentée jusqu'à devenir un jeu très difficile.

Le méchant Klogg a été exilé de The Neverhood à la fin du premier jeu, mais Maintenant c'est fini sur la planète Idznak, qui est habitée par des créatures connues sous le nom de Skullmonkeys et une race d'insectes connue sous le nom de YNT. Klogg devient le leader des Skullmonkeys et part à la création de "The Bad Machine Number 9" pour détruire le Neverhood, tandis que Klaymen entre en scène pour l'arrêter.

Bref, une grande suite à The Neverhood pour Playstation qui Bien que changer radicalement le genre est toujours un grand jeu en tant que coupe pinto et l'une de mes plates-formes et jeux de console préférés. Chef-d'œuvre .

  • Skullmonkeys (The Theme)
  • Monkey Island Vol.2
  • No Way To Threat A Lady - Single
  • Virtual BK77 - Single
  • Madsur - Single
  • Burning - Single
  • Untitled - Single
  • Catendo - Single
  • TOP JAM VOL.1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *