RockMan & Forte

Super Nintendo
RockMan & Forte est un jeu développé, publié et distribué par Capcom pour Super Nintendo le 24 avril 1998, étant l'un des derniers jeux officiels de la console de Nintendo, même s'il n'a malheureusement jamais atteint l'Ouest, bien qu'il l'ait fait Il l'a fait dans une conversion ultérieure pour Game Boy Advance, intitulé dans l'Ouest "Mega Man & Bass". C'est un nouvel épisode de la saga Mega Man, qui passera plus tard à Mega Man 9.

Le jeu reste en ligne avec les précédents opus de la série, ce qui signifie qu'avant de commencer à jouer on peut choisir les niveaux jouer en choisissant le patron qui donne le nom au niveau et qui nous attendra à la fin du parcours. Pour y arriver il faudra traverser une scène pleine d'ennemis et d'obstacles létaux, il faudra donc profiter des compétences du héros, qui sont essentiellement des ennemis et des sauts. Lorsque nous vaincrons l'un des boss finaux, nous serons récompensés par une arme spéciale ou une capacité appartenant à l'ennemi déchu. La grande différence avec les autres chapitres de la série est que cette fois nous n'avons pas à contrôler Mega Man, car nous pouvons choisir entre le héros intrépide et Forte (connu sous le nom de Bass in the West), un autre robot, mais nous devons garder à l'esprit que une fois choisi l'un des deux personnages, nous ne pouvons pas changer pendant le reste de la partie. De plus, en dehors du saut et du tir, ils ont des mouvements uniques. Par exemple, Mega Man peut tirer un tir plus puissant en tenant le bouton de tir et peut glisser, tandis que Forte peut tirer dans sept directions, effectuer un double saut et glisser rapidement dans le sol, et si le double saut est combiné avec cette capacité peut atteindre des zones très élevées. Aussi à difrenrencia d'autre Mega Man au début du jeu il y a une phase d'introduction (comme arrive avec Mega Man X) et nous seulement avons accès à trois phases, et aller à la défaite des boss sont débloqués. Par exemple, vaincre Cold Man déverrouille les niveaux de Burner Man et de Pirate Man.

La section technique est très bonne. Le style graphique est similaire aux autres jeux de la série Super Nintendo, on trouve donc quelques sprites des deux protagonistes très bien faits, de taille respectable et avec de très bonnes animations, auxquelles il faut ajouter quelques Des ennemis bien faits et variés et des boss de haute qualité, certains très bons et généreux. Les scénarios sont variés et détaillés et avec un réglage très réussi grâce à l'utilisation parfaite de la palette de couleurs de la console. Les mélodies sonnent bien et contribuent également à l'environnement parfait, ce qui contribue également à une variété d'effets sonores et de bonne qualité.

Le gameplay est en ligne avec les titres précédents, donc il faut dire que le le contrôle des deux personnages est très simple et bien qu'ils soient capables d'effectuer un bon nombre de mouvements aucun ne présente de complexité et ces mouvements sont très faciles à faire, auxquels il faut ajouter une très bonne réponse aux commandes de pad. Il a une extension assez intéressante et la difficulté, comme d'habitude dans la saga, est assez élevée.

En l'an 20XX, après une année de paix depuis l'apparition de "l'Énergie Mal" sur Terre et l'utilisation d'elle par le Dr Wily pour construire des robots extrêmement puissants pour dominer le monde, un nouveau méchant apparaît avec le nom de "King". Au début, les objectifs de ce nouvel ennemi semblent peu clairs, mais après un certain temps, ils deviennent très déterminés. King veut créer une utopie dans laquelle les robots peuvent vivre en paix et en harmonie. Le seul problème avec ce but est que les êtres humains doivent disparaître, parce que le roi les considère comme des ennemis. Le roi désireux de construire une armée massive de robots pour construire son monde utopique, attaque le musée du robot et recueille toutes les données du CD où il stocke des informations sur les créations du Dr Light et du Dr Wily.

Bien qu'il soit un pacifiste Par nature, Mega Man a un fort sens de la justice et connaît les objectifs de King qui sont contre tout ce que lui et Dr Light aiment. Dr Light lui dit d'aller au Musée du Robot et de mettre un terme aux plans de King avant que tout ne devienne incontrôlable. Cependant, Mega Man n'est pas le seul à avoir l'intention de chercher King. Bass, la création la plus puissante du Dr Wily, est très en colère contre King pour s'être proclamé le robot le plus puissant du monde. Bass, qui est assez arrogant, décide de prouver qu'il est le plus fort de tous les robots du monde, y compris King, et va le chercher avant de vaincre son rival, Mega Man.

Et ils devront l'obtenir dans un total de 13 phases variées et compliquées. Pour y parvenir, nous avons l'aide de plusieurs objets d'intérêt, parmi lesquels la saga typique, c'est-à-dire les orbes jaunes qui remplissent notre barre de vie, les orbes bleus qui font de même avec le pouvoir et les vies supplémentaires. . Certains nouveaux sont incorporés, tels que les nouvelles armes que nous obtenons des patrons finaux, ainsi que d'autres comme des CD qui peuvent être trouvés et qui contiennent des informations sur les personnages. Nous avons aussi accès à un magasin où l'on peut trouver de nouvelles aides et capacités.

Bref, une très bonne prestation de la saga Mega Man pour Super Nintendo qui malheureusement n'a pas quitté le Japon, bien que dans sa version Game Boy Advance. Fortement recommandé .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *