Return to the Gulf

Sega Mega Drive - Genesis
Desert Strike: Return to the Gulf est un jeu développé, publié et distribué par Electronic Arts pour Megadrive en 1992, coïncidant avec sa date de vente en Europe en juillet de la même année. Il serait porté vers d'autres formats parmi lesquels Super Nintendo, Game Boy, Master System, Game Gear et une version améliorée pour Amiga se démarquer. C'est un jeu d'action avec des éléments stratégiques dans lequel nous opérerons un hélicoptère.

Aux commandes d'un Apache nous devons remplir une série d'objectifs dans chacune des campagnes dont le jeu est composé. Ceux-ci consistent à détruire certains bâtiments, à secourir quelqu'un ou à tuer les forces aériennes ennemies. Bien que le scénario soit très large, nous avons une carte où les objectifs à atteindre sont indiqués. Pour remplir avec succès notre mission, nous devons constamment surveiller nos réserves de carburant et d'armes, nous devons donc nous réapprovisionner chaque fois que nous le pouvons et avons besoin. Logiquement nous devons également nous préoccuper de l'état de l'hélicoptère, car plus nous recevons d'impacts, plus nous serons près de perdre une vie, et nous n'en aurons que trois. Quand nous perdons tout, le jeu est terminé.

Le niveau technique est plutôt bon. L'hélicoptère et son mouvement sont très bien faits, ainsi que les différents véhicules qui nous attaqueront, qui en plus d'être variés ont un design fantastique. Quant aux scénarios, bien qu'en général ils soient corrects et bien faits, la vérité est qu'ils sont un peu épluchés et qu'ils ne sont pas très variés, bien que ce soit logique quand il s'agit du désert. Il met également en évidence le bon défilement et la qualité graphique de l'introduction. Il contient aussi des mélodies vives et vives, mais pas en plein travail, où l'on ne peut que goûter des effets sonores plus que décents qui reflètent parfaitement le son des clichés et des explosions, mais je pense que cette absence de musique pour le jeu lui-même vient très bon et contribue à créer une atmosphère.

En ce qui concerne la jouabilité, la manipulation de l'hélicoptère est simple, en utilisant les trois types de coups très faciles et la réponse au pad est parfaite et la douceur du scroll évite les problèmes de contrôle, le rendant extrêmement gérable. En outre, bien qu'il ait peu de campagnes, ils sont assez longs et la difficulté générale entre serré et haut.

Desert Strike nous présente à un antagoniste nommé Kilbaba qui prend le contrôle d'un état du Golfe fictif, sans nom, et s'installe comme un dictateur. Les États-Unis envoient un seul hélicoptère pour détruire l'armée de Kilbabas dans une série de coups rapides.

Ils sont un total de 4 campagnes différentes avec leurs cibles respectives. Comme aides, nous avons des bidons d'essence, des boîtes d'armes et d'autres boîtes pour réparer les dégâts de l'hélicoptère. Dans chaque campagne, il y aura aussi une série de personnes à sauver. Cela dépend de combien nous nous donnons un score ou un autre, en tenant compte du fait que pour les morts ou non sauvés nous retirerons des points.

En résumé, c'est un grand jeu qui se mélange à l'action juste et non stratégique à parts égales et que, malgré avoir été dépassé par ses trois suites (dont deux en Megadrive), ce titre mérite d'être reconnu pour être le premier et original. Fortement recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *