Out to Lunch

Super Nintendo

Out to Lunch est un jeu développé, édité et distribué par Mindscape pour Super Nintendo en 1993, puis plus tard sur Amiga et Amiga CD32 en 1994, mais la version que je vais analyser est celle de la console de Nintendo. Il est venu exclusivement pour le marché américain en novembre 1993, ne voyant la lumière nulle part ailleurs. C'est un jeu de plate-forme très divertissant et atypique dans lequel il n'est pas nécessaire d'éliminer les ennemis de toute nature.

L'ennemi principal que nous rencontrons tout au long de l'aventure est le temps. Nous avons un temps préétabli pour compléter chacun des niveaux. Lorsque le compteur atteint 0, nous perdrons une vie précieuse. L'objectif de chacun des niveaux est d'attraper avec une espèce de filet à papillons (que nous devons auparavant attraper) un certain nombre d'ingrédients déterminés par le niveau et ensuite les mettre dans une cage. Une fois cela fait, une porte apparaîtra qui nous mènera au niveau suivant. Nous devons faire tout cela avant que le temps ne soit écoulé, mais ce n'est pas la seule difficulté. Si un ingrédient nous touche, il nous manquera un autre de ceux que nous avons capturés, et aussi les ingrédients s'échapperont quand nous approcherons, donc nous devons être rapides. Dans les niveaux plus avancés apparaissent plus d'ennemis, parmi lesquels Le Chef Noir, qui sont les principaux ennemis du jeu, qui apparaîtront de temps en temps pour libérer les ennemis que nous avons mis dans la cage.

La section technique est assez bien. Le jeu propose des graphismes colorés et conviviaux, avec un protagoniste bien exécuté et animé et des ingrédients décents, ainsi que des scénarios colorés, variés, détaillés et agréables. Pas beaucoup moins est ce qui est le mieux fait de la console, mais ils sont gentils. Les mélodies sont agréables et variées et accompagnent très bien le jeu, et il faut ajouter des effets sonores plus typiques des plates-formes, mais aussi des graciosetes et adaptés au type de jeu en question.

jouabilité, le jeu se distingue par la simplicité de la manipulation du protagoniste, avec des actions très faciles à effectuer, bien que, à mon avis, le saut pourrait être quelque chose de plus précis, mais la réponse parfaite au pad nous fait oublier contrôlons le saut, nous passerons un bon moment. Le jeu n'est pas très long, mais la difficulté est progressive et elle deviendra de plus en plus compliquée au fur et à mesure que nous surmontons les niveaux.

Pierre Le Chef parcourt le monde en préparant ses plats, mais ses ingrédients se sont échappés. Pierre doit veiller sur les bactéries, les insectes et son grand rival, Le Chef Noir. Noir, un mauvais cuisinier jaloux du succès de Pierres, veut ruiner sa carrière en laissant tomber tous ses ingrédients collectés.

Il devra l'obtenir dans un total de six pays avec plusieurs niveaux chacun. Nous avons plusieurs aides pour l'obtenir, qui se traduisent par des objets comme le filet à papillons, différentes armes pour les étourdir, des tacos pour éviter de glisser dans la neige ou la glace ou le tablier doré, ce qui nous donne une immunité momentanée. Une partie de cela, il existe différentes phases de bonus entre certains niveaux que nous pouvons accéder si les objectifs corrects sont atteints.

En bref, des plateformes amusantes et addictives pour Super Nintendo, contrairement à d'autres plateformes similaires dans lesquelles vous devez terminer les ennemis qui sautent dessus, et très originaux. Recommandable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *