Ninja Gaiden

Sega Master System

La version Master System de Ninja Gaiden a atteint le marché européen en septembre 1992 et a été programmée par SIMS et publiée par Sega sous licence de Tecmo. Le style est très similaire à NES Shadow Warriors (souvenez-vous que Shadow Warriors est le nom européen de Ninja Gaiden), mais cette fois nous sommes confrontés à un titre indépendant de la trilogie qui est apparue sur la console de Nintendo.

nous trouvons un jeu de plateforme et d'action dans lequel nous allons contrôler le ninja Ryu Hayabusa par des scénarios variés pendant que nous finissons avec nos ennemis. Bien qu'il soit très similaire au jeu NES, il a certains changements à son égard. Nous pouvons aussi coller aux murs et aux plates-formes, mais maintenant nous pouvons utiliser cette capacité pour monter sur les plates-formes dans le style Strider. De plus, à part les armes que nous pourrions localiser dans les objets des scénarios, vous avez également une sorte de magie que l'on peut utiliser en appuyant simultanément sur A et B, mais son utilisation enlèvera un peu de vie. De plus, non seulement nous pouvons aller de l'avant, mais nous pouvons aussi revenir en arrière.

La section technique est bonne en termes de graphiques, mais le son est un peu pauvre. Les graphismes des personnages sont assez bien réalisés, et l'animation est correcte, avec un bon usage de la couleur. Les scénarios se démarquent encore plus que la conception des personnages, ils sont aussi colorés et très variés et très bien faits. A mon avis, ils surpassent les graphismes des NES Shadow Warriors.Quant à la section sonore, bien que la mélodie de l'intro me semble personnellement très bonne, le reste de la musique laisse un peu à désirer, en particulier la confrontation contre le bosses de fin de phase, et les effets sonores sont limités pour remplir leur rôle.

Le gameplay est assez élevé, bien qu'il n'atteigne pas les limites des jeux NES, et est un peu plus difficile à contrôler, même si avec Un peu de pratique viendra dominer toutes les techniques de Ryu, et répondra aussi correctement aux commandes du pad. De plus, c'est un jeu assez long et particulièrement très difficile.

Ryu Hayabusa est un membre du clan Dragon Ninja, qui protège le Japon depuis des générations. Un jour, il est loin de chez lui, il reçoit un message disant que le peuple dragon, la maison du clan Dragon, a été brutalement massacré. Il se précipite pour se rendre au village seulement pour constater que tous les membres du village sauf un ont été tués. Le dernier survivant du village dit à Ryu avec son dernier souffle que le manuscrit sacré du Bushido a été volé. Le Bushido est un manuscrit de pouvoir si puissant que son propriétaire peut contrôler le monde. En tant que dernier Ninja du clan des dragons, le sort du monde est entre ses mains, et il doit entreprendre un voyage pour récupérer le manuscrit sacré Bushido du shogun maléfique des ténèbres et de ses serviteurs.

Il devra l'obtenir dans un total de huit phases longues et variées, dans lesquelles beaucoup de caractéristiques du jeu de NES sont maintenues, mais les ennemis sont différents et ont de nouvelles capacités déjà commentées précédemment, ainsi que l'inclusion de la magie. Peut-être que le titre de Master System n'atteint pas la qualité des Shadow Warriors de NES, mais sans aucun doute nous sommes confrontés à un jeu qui en vaut la peine.

En résumé, un jeu qui n'atteint pas la qualité des versions de NES, c'est un très bon épisode de la saga Ninja Gaiden / Shadow Warriors. Fortement recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *