Mierdas Míticas: The Flintstones

Sega Master System
  • alfred music publishing (Meet) The Flintstones
Les Pierrafeu de Master System ont été programmés par Grandslam et publiés et distribués par Sega en 1993, qui sortira cette année en Europe et au Brésil, dans ce dernier pays publié par Tec Toy. Nous sommes confrontés à un jeu horrible qui n'a rien à voir avec les jeux Piecapiedra apparus pour NES, Super Nintendo et Mega Drive pour nous montrer quatre tests chacun pire que le précédent.

Comme je l'ai dit, le jeu se compose de quatre différents niveaux de types très différents. L'objectif de la première est de peindre le mur du patio de la maison de Pedro, tout en prenant soin de Pebbles, qui de temps en temps quitte sa crèche pour jouer avec le mur et gâcher les parties peintes, de sorte que nous avons constamment Prenez-le et placez-le dans le berceau, ainsi que tremper le pinceau dans un pot de peinture, le tout dans un temps limité. Dans le deuxième niveau, nous devons voyager sur le tramway avec Pablo à la piste de bowling, sur une route pleine de roches qui devront être évitées. Le troisième niveau est un jeu de bowling contre Pablo que nous devons gagner. Le quatrième et dernier niveau est une phase de plate-forme dans laquelle nous devons éviter les obstacles à la recherche de galets.

La section technique est très bonne, mais c'est la seule chose qui peut être sauvée du jeu. Graphiquement, le jeu est superbe, avec un Pedro et d'autres personnages bien faits et animés, ainsi que des scénarios bien conçus, étant variés, détaillés et colorés. Musicalement un citron vert et un autre sable, car il a une bonne reproduction de la mélodie de la série d'animation, mais cela se répète encore et encore. Les effets sonores ne sont pas mauvais, et comprennent même le cri de yabadabadú typique de Pedro.

Mais tout s'effondre lorsque nous entrons dans le gameplay, parce que les niveaux sont ennuyeux jusqu'à la satiété, curieusement le plus "fun" de peindre le mur, le niveau de conduite avec une mauvaise détection des impacts, celui du long et ennuyeux et un peu au hasard bowling et celui des plates-formes aussi très terne, bien qu'au moins Pedro gère bien et répond bien au pad. Le jeu est assez court, sauf le niveau de bowling, et il a une difficulté assez élevée, même si cela ne vaut pas la peine de voir la fin d'une telle épreuve.

Bref, un horrible jeu des Pierrafeu pour Master System, probablement le qui est sorti à ce moment-là. Horrible .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *