Legend of Zelda: Link’s Awakening

Super Nintendo

La légende de Zelda: Link's Awakening est un jeu développé et édité par Nintendo pour Game Boy en 1993. Comme le reste des jeux de la saga, c'est un titre d'aventure et d'action de grande qualité. Zelda n'aurait pas pu mieux démarrer sur l'ordinateur portable de Nintendo.

Ce titre ressemble davantage à Un lien vers le passé de Super Nintendo qu'à n'importe lequel des Zeldas apparus pour NES, à la fois techniquement et dans le style du jeu. . Comme dans le Link to the Past, nous allons commencer dans un monde ouvert, bien que la carte ne sera pas visible comme cela s'est produit dans le jeu Super Nintendo, mais les différentes parties de l'île dans laquelle nous nous trouvons seront découvertes comme visitons les. Les donjons inévitables ne seront pas non plus avec leurs terribles ennemis finaux, et bien sûr il y aura des zones inaccessibles jusqu'à ce que nous rencontrions certaines exigences, typiques d'un Zelda qui se respecte.

Le niveau technique est surprenant, surtout quand c'est un Game Boy . Les graphismes sont au détail à des niveaux incroyables, très loin de ceux de la NES, qui à mon avis ont vieilli au total, pour ressembler davantage à ceux d'un lien vers le passé, bien que de bien moindre qualité, bien sûr. Les mélodies classiques de la saga se combinent avec de nouvelles chansons en fonction de l'aventure, et il est surprenant d'entendre tant de qualité sur l'ordinateur portable. Les effets du son, sans faire preuve d'originalité, n'occupent pas plus d'importance que nécessaire.

Quant au gameplay, il reste au même niveau que les autres précédents titres de Zelda. Le fait que la difficulté du jeu ne soit pas déterminée par la capacité le rend extrêmement jouable. En outre, le personnage est facile à manipuler et répond correctement au pad.

L'intrigue nous dit les événements après un lien vers le passé. Link ressent le besoin de s'éloigner d'Hyrule pour s'entraîner et ainsi être capable de faire face à de nouvelles menaces. Pendant une tempête, le navire dans lequel il navigue est détruit, entraînant Link aux plages de l'île de Koholint. Là, il se réveille dans la maison d'un homme nommé Tarin avec sa fille Marin, qui est celui qui l'a trouvé sur la plage. Quand il récupérera son épée sur la plage, un hibou étrange lui dira que pour retourner à la maison il doit réveiller le gardien de Koholint, le poisson-vent, qui dort dans un œuf géant au sommet du mont Tal Tal. Malheureusement, il ne peut être éveillé que si les huit instruments des sirènes qui sont cachés dans toute l'île sont touchés

Ce que nous devrons faire en enquêtant sur tous les coins et recoins de la carte, qui est également infestée de monstres de toutes sortes. Heureusement, nous pouvons trouver des outils qui nous aident à nous défendre, comme des armes plus puissantes, des coeurs supplémentaires qui nous donnent plus de vie, des gants pour saisir ou pousser des objets lourds, l'arc, etc.

Bref, nous sommes face à grand jeu de Zelda, digne exposant du titre de la saga. Fortement recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *