James Pond 2: Codename Robocod

Sega Mega Drive - Genesis

James Pond 2: Codename Robocod est un jeu développé par Millennium Interactive, suite de James Pond, distribué à l'origine à Amiga, MS-DOS et Megadrive par deux distributeurs différents. Alors que Millennium Interactive s'occupait des versions Amiga et Dos, Electronic Arts a pris soin de distribuer la version Megadrive. Je ne ferai pas de comparaisons avec les autres versions car je ne les connais pas, donc je ne parlerai que de Megadrive.

On se retrouve donc avec une plateforme assez originale et assez amusante avec James Pond fish. Le type de jeu est assez différent de celui de la première partie, également dans les 16 bits de Sega. L'exploration que nous pouvons faire ne se limite pas à parcourir la scène horizontalement, mais nous devons aussi explorer ce qui est sur nos têtes. Aux phases nous accèderons par les portes auxquelles nous accèderons à travers une énorme première étape. Chaque phase est composée de plusieurs niveaux, et nous ne pouvons passer à la suivante que si nous arrivons à récolter un certain nombre de manchots à potimarrons

Le niveau technique, malgré la date de sa sortie, est assez bien atteint. Il a des graphismes colorés et bien animés, ainsi que d'avoir une variété et des scénarios imaginatifs pleins de couleurs. Le parchemin est plus que correct. Les mélodies sont gaies, variées et s'intègrent parfaitement au type de jeu, tandis que les effets sonores sont plus simples, mais ils ne sont pas en désaccord avec le ton général du jeu.

Quant au gameplay, il est l'un de leurs points forts. Gérer James Pond est le plus simple, et répond merveilleusement au pad. De plus, c'est un très long jeu avec une difficulté ajustée, ce qui lui confère une durée de vie assez longue.

Le jeu se déroule juste après sa préquelle. Bien que James Pond ait détruit Acme Oil Co., l'archienemigu du poisson, Dr. Maybe, a survécu et s'est retiré au Pôle Nord, où il a pris l'atelier du Père Noël. Dr. Peut garder en otage les travailleurs du Père Noël et beaucoup d'entre eux les ont transformés en ses assistants dangereux et tordus. James Pond doit infiltrer la grotte du Père Noël, sauver les pingouins captifs, récupérer les jouets volés pour les enfants du monde et vaincre Peut-être une fois pour toutes. Cependant, en raison du grand risque impliqué dans cette mission, ils lui ont équipé d'un costume robotique et du nom de code "Robocod".

Et il devra y arriver en 9 phases au total, mais il contient un très grand nombre d'écrans. Je ne sais pas si c'est arrivé à 100, mais je sais que si ça n'arrive pas bientôt, c'est manquant. Une des compétences qui donne à James son nouveau costume est de s'étirer à l'infini, ce qui lui permet d'atteindre des zones sur sa tête qui autrement seraient inaccessibles. Bien sûr, nous aurons l'aide des objets que nous trouverons sur le chemin, comme dans tout autre jeu de plateforme.

En résumé, nous sommes face à une très bonne plateforme avec un poisson très charismatique. Recommandable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *