Guardian Heroes

Sega Saturn
Guardian Heroes est un jeu développé par Treasure et publié et distribué par Sega pour Sega Saturn en 1996, atteignant le marché européen en juin de la même année. C'est un super beat'em up avec des éléments typiques des RPG, se situant à une époque de fantasy médiévale et dont le développement peut rappeler des jeux comme Duncombe & Dragons de Capcom.

Ce que vous partagez avec les deux versions de Donjons & Dragons est que les personnages que nous choisissons de jouer alors qu'ils sont en train de vaincre des ennemis accumulent une expérience qui les rend de niveau, ce qui se traduit par des améliorations en force, défense, vitalité et capacités magiques. Aussi dans certains points, nous pouvons choisir entre différents chemins, ce qui n'est pas original, car cela s'est également produit dans les Dungeons & Dragons et même dans la Golden Axe III de Mega Drive. Ce qui est très original, c'est le système beat'em up qui s'applique. Les scénarios ont de la profondeur, mais pas exactement comme dans un Final Fight, dans lequel on peut se déplacer librement d'un plan à l'autre de la scène en montant ou descendant. Ici, la chose est différente, car il y a trois plans de profondeur, et on peut passer de l'un à l'autre en appuyant sur le bouton assigné à chaque plan, et le personnage le fera en sautant, ce qui me rappelle beaucoup de 1945-19008 Yu Yu Hakusho: Makyo Toitsusen de Mega Drive, également développé par Treasure. Pour le reste, il a beaucoup plus d'attributs, étant sans doute le plus frappant la possibilité de jouer jusqu'à six amis simultanément, chacun contrôlant l'un des guerriers protagonistes, bien que cela ne se produise que dans le mode versus. Chacun des quatre héros sélectionnables a ses propres attributs. Ainsi, alors que le guerrier est fort, droitier avec l'épée et avec une plus grande vitalité, mais faible avec la magie, le contraire est vrai pour le magicien. La prise de décision affecte le développement du jeu, allant même jusqu'à en altérer la fin. Dans l'un d'eux, nous ferons même face à Golden Silver, de Gunstar Heroes en tant que chef final.

La section technique est géniale. Les quatre protagonistes ont un très bon design et d'excellentes animations, en plus d'une taille plus que considérable. Appelons aussi l'attention les ennemis très variés qui nous seront confrontés, ainsi que les impressionnants boss finaux, et c'est impressionnant le grand nombre d'entre eux qui peuvent apparaître simultanément sur l'écran, provoquant parfois un brouhaha dans lequel on ne saura sûrement pas où est-ce que nous nous sommes rencontrés. Les scénarios sont à leur tour synonymes de variété, de haut niveau de détail et de mise en scène parfaite qu'ils apprécient notamment grâce aux couleurs choisies. La bande-son du jeu doit aussi être mise en valeur, avec des mélodies d'une grande qualité audio et très bien composées, qui, bien qu'elles ne semblent pas correspondre au style, ne vont pas comme les autres. Les effets du son remplissent leur tâche avec correction grâce à des sons variés et bien reproduits.

Le gameplay est un autre détail très à prendre en compte ce compact. Le contrôle des personnages est le plus simple et il est le plus facile d'effectuer tous leurs mouvements, attaques spéciales et sorts, auxquels il faut ajouter une excellente réponse aux commandes transmises par le pad et des menus clairs, précis et intuitifs . D'autre part, l'extension du jeu est assez considérable et a une difficulté ajustée et progressive, bien qu'il y ait des manières plus compliquées que d'autres. Précisément le choix de la route et des différentes terminaisons ajoute de l'intérêt et le rend très rajeuni.

Bien avant le début du jeu, un être suprême créa l'univers pour trouver les derniers guerriers et les engager comme soldats personnels. Dans le passé, les êtres humains ont à peine survécu, tremblant de peur quand une bataille entre la Terre et les esprits du Ciel a été livrée. Les esprits du Ciel ont décidé d'accorder des pouvoirs incroyables aux êtres humains, en créant de puissants magiciens pour leur propre bénéfice. Avec leurs nouveaux pouvoirs, les magiciens humains se sont unis contre les esprits de la terre, les bannissant dans les ténèbres. Peu de temps après ce succès, les esprits du Ciel devinrent craintifs et jaloux des êtres humains et les bannirent tous dans les mêmes ténèbres qu'ils avaient envoyées aux esprits de la Terre. L'humanité a plutôt opté pour une approche plus physique de la vie, et l'ère de l'épée a commencé.

Plusieurs décennies avant le début du jeu, un des sorciers humains, Kanon, a réussi à échapper à sa prison avec les esprits. de la terre, et retourné à la surface pour pouvoir se venger des esprits du ciel. Là, il a présenté son cas avant le khan existant. Parce qu'ils ne lui faisaient pas confiance, il les détruisit et remplaça le royaume par un royaume de sorciers, avec le khan transformé en marionnettes pour faire sa volonté. Cependant, tout n'était pas bien pour Kanon. L'ancien roi a prophétisé, avant sa mort, que si son règne et l'âge de l'épée atteignaient une fin si abrupte, alors l'épée finirait par refaire surface et à son tour mettrait fin au règne de Kanon. Par mesure de précaution, Kanon a interdit la plupart des épées de son nouveau royaume, mais il a ignoré une épée particulière, appartenant à un guerrier féroce et anonyme qui a combattu avec une bravoure particulière jusqu'à sa mort pendant l'assermentation de Kanon. En outre, l'ancienne princesse, Serena, a survécu à l'épreuve et a rejoint le groupe de chevaliers pour tenter de mettre fin à Kanon de l'intérieur.

Au début du jeu, quatre guerriers – Han, Randy (avec son lapin Nicole et Ginjirou – trouvez l'épée du guerrier courageux. Au moment où ils décident de se détendre pour le reste de la nuit, Serena fait irruption, se hâtant de les avertir que les Chevaliers de Kanon ont découvert la possession d'une épée aussi puissante et viennent la récupérer, peu importe le prix. Les quatre fuient leurs maisons alors qu'elles s'enflamment pendant l'invasion, puis s'échappent de la ville par des routes différentes, se regroupant dans le cimetière voisin. Cependant, ils sont attaqués par le chef des Black Knights, Valgar, qui est accompagné d'un puissant robot sorcier. Quand ils voient que leurs armes ne semblent pas faire de mal au robot, Han décide d'utiliser son épée nouvellement trouvée, mais quand il saisit la poignée, il lui donne une crampe, et devant ses yeux étonnés surgit un guerrier zombie d'armure dorée, le même homme il avait essayé de mettre fin au règne de Kanon et de détruire le robot. Puis il commence à attaquer Serena. Nicole, ne sachant pas très bien quoi faire, lui demande poliment d'arrêter, et à sa grande surprise la guerrière obéit, et à partir de ce moment elle devient une nouvelle alliée contre Kanon. Le jeu se compose d'un total de 30 phases longues et variées avec leurs chemins alternatifs.

Bref, un beat'em spectaculaire et très amusant pour Sega Saturn, qui est devenu un classique et l'un des meilleurs jeux programmé par la grande compagnie Treasure. Chef-d'œuvre .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *