Final Fight 3

Super Nintendo
Final Fight 3 est un jeu développé, publié et distribué par Capcom pour Super Nintendo en 1995, atteignant le marché européen en mai 1996. C'est un super beat'em up pour un ou deux joueurs qui, bien qu'inférieur au Final Fight of recreatif, est supérieur aux premier et second titres de la saga de Super Nintendo.

Le jeu incorpore peu de nouveautés par rapport à ses prédécesseurs, mais toutes séduisantes. Le premier est l'inclusion de quatre combattants, un de plus que dans l'épisode précédent. Haggar et Guy répètent, et ajoutent à la fête Dean et Lucia, de sorte que les personnages comme Maki et Codi des livraisons précédentes disparaissent. Aussi, à part les options logiques d'un joueur ou de deux joueurs simultanés, une nouvelle option d'un seul joueur a été ajoutée mais avec la compagnie de l'un des personnages gérés par la console. Une autre nouveauté de cette cartouche est la possibilité d'ouvrir de nouveaux chemins, de sorte que nous apparaîtrons dans un scénario de surprise en fonction de la porte que nous avons lancée avant la fin de chaque niveau. Bien que ces portes ne soient pas très nombreuses dans le jeu, c'est un détail curieux et attrayant. Aussi Haggar et Guy ont gagné le mouvement impair. Le reste du jeu suit la ligne du reste du Final Fight et des beat'em ups en général, avec lesquels nous traversons des scénarios variés en nous défendant aux voyous des voyous qui sortiront à notre rencontre avant d'affronter un dernier boss de la scène.

La section technique est très bonne. Les personnages et les ennemis sont énormes et ont de très bonnes animations, mais quand il y a beaucoup d'ennemis sur l'écran, vous pouvez voir un peu de scintillement et un ralentissement. Les scénarios sont également très bien faits, avec une utilisation correcte des couleurs, ils sont variés, bien qu'ils soient typiques de ce type de jeux. la bande-son sonne bien et accompagne bien le jeu, en plus d'être en ligne avec le reste de la saga. Les effets sonores sonnent bien et recréent correctement les coups donnés et reçus, même si parfois ils manquent de force.

En ce qui concerne le gameplay, met en évidence la mécanique simple du jeu, avec des attaques spéciales et des mouvements très faciles à faire utilisez seulement trois boutons pour faire tous les coups spéciaux, en plus d'avoir une réponse parfaite aux commandes transmises par le pad. En outre, il a une extension assez décente et une difficulté parfaitement ajustée.

Suite à l'anéantissement du Mad Gear Band, un nouveau groupe criminel appelé Skull Cross Gang apparaît comme la nouvelle organisation criminelle dominante à Metro City. Quand Guy revient à Metro City de son entraînement d'arts martiaux pour renouer avec son ami Mike Haggar, maire de Metro City, les deux sont soudainement informés que le Skull Cross Gang a déclenché une émeute dans le centre-ville. Accompagné par Lucia, un détective de l'Unité spéciale des crimes de police, et Dean, un combattant de la rue, dont la famille a été tuée par le Skull Cross Gang, Guy et Haggar doivent encore sauver Metro City de sa dernière menace.

Vous devrez l'accomplir dans un total de 6 phases longues et variées. Pour nous aider dans une tâche aussi ardue, nous avons nos poings et nos jambes, en plus de nos techniques spéciales. Chaque personnage a ses propres coups de poing et, alors que Haggar utilise sa force brute, Guy et Lucia sont traités avec un style plus technique et rapide, tandis que Dean profite de son incroyable capacité à provoquer des chocs électriques avec ses poings. Nous pouvons également trouver des objets sur la scène comme des tambours ou des boîtes différents articles, à partir de laquelle seuls des points de récupération de la vie de différentes capacités et des armes telles que des couteaux ou des chauves-souris.

En résumé, une grande partie de la saga Final Fight Bien qu'il n'innovation pas trop, c'est le meilleur titre de la série présente en Super Nintendo. Fortement recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *