Fade to Black

Sony Playstation
Fade to Black, qui fait partie d'une chanson de Metallica, est un jeu développé par Delphine Software International et publié et distribué par Electronic Arts en 1995, avec une version pour Playstation apparue en 1996. Cette version pour PSX est arrivée sur le marché européen en juin de la même année, étant la suite du grand Flashback, qui maintient ce ton d'aventure, mais qui n'a pas grand chose à voir avec son prédécesseur, nous découvrant cette fois en 3D

Le gameplay est similaire à un jeu de tir à la troisième personne dans lequel nous voyons le protagoniste par derrière, bien qu'avec une touche aventureuse et une exploration Flashback typique, bien que la ressemblance maximale que cette suite a avec le original sont quelques sauts assez serrés, mais on ne peut pas dire qu'il y a beaucoup de plataformeo. Cette fois, l'objet se concentre davantage sur l'exploration des lieux, les nettoyer des ennemis, résoudre des énigmes et trouver des zones cachées, bien que vous perdiez un peu de rolero ou d'aventure de l'original, qui dans certaines régions, comme la ville, nous était permis interagir avec d'autres personnes. Pour tout cela, Conrad, qui reste le protagoniste, a une arme à feu et quelques compétences, comme sauter ou pousser des objets. Nous pouvons également collecter certaines choses et ensuite les utiliser pour résoudre les puzzles.

La section technique est plutôt bonne. Bien que nous puissions dire qu'il est graphiquement feote et qu'il est largement surpassé par d'autres jeux similaires comme Tomb Raider, nous devons souligner l'animation de Conrad, qui respecte le design original, et les scénarios, bien qu'ils ne soient pas aussi précieux que d'autres, au moins ils sont bien réglés et détaillés, et nous devons garder à l'esprit qu'il s'agit d'un jeu antérieur au Tomb Raider précité, donc la qualité graphique doit être regardée pour son temps, mais il est vrai que les graphismes ont vieilli très mauvais Les mélodies et les effets sonores, pour avoir la qualité du CD, ils sont très bons et variés.

Passons maintenant à la question du gameplay, nous devons avertir que le jeu a un contrôle assez exigeant qui nécessite beaucoup de pratique, mais une fois qu'il est maîtrisé, il devient plus facile et les actions sont faciles à exécuter, et la réponse aux commandes transmises par le clavier de commande est très rapide. Il faut dire aussi que le jeu a une extension importante et une très grande difficulté, bien que heureusement le jeu puisse être sauvegardé à tout moment.

On contrôle Conrad Hart qui, après 50 ans d'hibernation alors que son navire court sans bien sûr à travers l'espace après les événements de Flashback, est trouvé par les morphes et enfermé dans une cellule. Notre rôle est de mettre fin à la menace extraterrestre avant d'éliminer l'espèce humaine. Pour cela, il est nécessaire d'échapper à la prison et de quitter les domaines Morph, tous avec l'aide de l'Oracle et d'autres personnages, ainsi que de combattre le même Morph et toutes sortes de créatures. Et tout cela devra être fait dans un total de 12 phases larges, variées et difficiles.

Bref, une suite correcte à Flashback pour Playstation qui, bien qu'elle ne corresponde même pas à la qualité de l'original, est un jeu divertissant et avec une très bonne histoire. Recommandé .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *