Enemy Zero (Sega Saturn)

Sega Saturn
Enemy Zero est un jeu développé, publié et distribué par Warp pour Saturn et PC. La version de Saturn, arrivée en premier, est sortie au Japon le 13 décembre 1996, arrivant en Europe et aux Etats-Unis en 1997 aux mains de Sega. C'est une très bonne horreur de survie chez la première personne qui a la particularité que les ennemis sont invisibles. C'est le deuxième jeu avec Laura Lewis (dont la voix a été mise par Jill Cunniff du groupe Luscious Jackson), le même protagoniste de D qui serait le premier jeu de la série.

Le système de jeu scènes alternatives en FMV interactive avec des moments d'exploration en temps réel et à la première personne. Les scènes FMV interactives sont identiques à celles que l'on pouvait déjà voir en D. La composante en temps réel de ce jeu est unique, car comme je l'ai indiqué au début les ennemis du jeu sont invisibles, et notre seule façon de les localiser est le son De plus, les armes dont nous disposons ne peuvent être tirées qu'après avoir été chargées, donc nous devons localiser l'ennemi, charger et tirer, faire tout cela en calculant très bien le temps, car un chargement trop tôt ou trop tard pourrait entraîner le l'ennemi atteint Laura, ce qui se terminerait dans un Game Over. Si une fois l'arme chargée, nous attendons trop longtemps avant de tirer, l'arme est déchargée seule. Aussi ces parties d'action sont délibérément lentes pour encourager le joueur à éviter autant que possible le combat, surtout au début du jeu où nous n'avons pas d'armes.

La section technique est très bonne. Les scènes FMV et les scénarios à la première personne sont très bien résolus, ce dernier étant assez détaillé et varié, mais le mieux est qu'ils réussissent à capturer le décor oppressant que chaque jeu de ce style doit montrer, et les scènes vidéo sont également remarquables comme je l'ai indiqué. Il dispose également d'une bande sonore très appropriée et parfaite pour un jeu de ces caractéristiques, tandis que les effets sonores, à la fois environnementaux et les différentes voix des personnages, sont magistraux.

En ce qui concerne le sujet du gameplay, il faut dire que le jeu a une mécanique qui peut sembler complexe au premier abord, mais que vous apprenez rapidement, et aussi un contrôle très simple, ce qui vous permet de faire les choses facilement et confortablement, auquel nous devons ajouter une très bonne réponse aux ordres transmis par le pad. Il a aussi une extension qui est très bonne et une grande difficulté, surtout en termes de combat.

À bord du vaisseau spatial AKI, une station spatiale dédiée à la recherche biologique, Laura Lewis est dans un profond sommeil cryogénique. Les jets de caméra se dissipent lorsque les systèmes d'urgence sont activés. Laura est réveillée par une grosse détonation sur le pont. Devant une porte marquée des lettres E0, quelque chose de grande force essaie de se libérer. La porte est renversée, et le couloir est rempli d'une lumière vive et incandescente, suivie d'un rugissement effroyable. Les restes de tuyaux et la porte d'acier sont éparpillés comme s'ils étaient piétinés. Laura, consciente de ce qui se passe, utilise le visiophone situé au-dessus de son compartiment de couchage pour contacter l'un de ses collègues, Parker. Laura a l'air confuse quand Parker détourne les yeux du moniteur vers l'entrée de ses chambres. Un hurlement le fait fouiller anxieusement son arme. Un instant plus tard, Laura voit comment Parker est mutilé par un ennemi invisible

Bref, une très bonne horreur de survie pour Sega Saturn avec quelques éléments originaux, ce qui en fait un titre très intéressant. Fortement recommandé .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *