Challenge from the Dark Side

Sega Mega CD

Eternal Champions: Défi du Côté Obscur, également connu sous le nom de Eternal Champions 2 ou Eternal Champions CD, est un jeu développé, publié et distribué par Sega pour Mega CD en 1995, atteignant le marché européen en décembre de la même année. Suite à la grande et par beaucoup de Champions éternels méconnus de Mega Drive, nous avons un excellent jeu de combat qui surpasse de loin le titre original, ne se limitant pas à une simple copie du titre 16 bits car il arrive que de nombreux jeux apparaissent dans Mega Drive et Mega CD

Tous les aspects du titre original sont améliorés, du nombre de combattants au gameplay lui-même. Certains détails ont varié, comme l'utilisation de la magie pour effectuer des attaques spéciales, qui a été réduite, ce qui nous permet d'utiliser plus d'attaques spéciales avant que la magie ne soit épuisée. Les caractères de la première partie sont ajoutés de nouveaux avec leurs scénarios respectifs, tandis que nous trouvons également un plus grand nombre de traits spéciaux et de mouvements finaux. Parmi ces derniers sont les "vendettas" et les "cinekills", qui ne peuvent être faites que dans le dernier round et quand l'adversaire est assommé et avec 20 pour cent ou moins de sa barre de vie. Les mouvements mortels de la première partie sont maintenus, mais ils gagnent en niveau de gore, en voyant dans cette occasion plus de sang et de viscères. Sans aucun doute, le mouvement fatal le plus spectaculaire est le cinekill, dans lequel nous voyons une séquence vidéo dans laquelle le Champion des Ténèbres imite supposément la plus grande peur de la victime. Les vendettas sont faites avec une séquence de boutons, style Mortal Kombat. Le reste des attaques finales sont effectuées de la même manière que la première partie, c'est-à-dire frapper l'adversaire à un endroit spécifique d'un scénario donné

La partie technique est super, s'améliorant beaucoup dans le jeu vu dans Mega Drive , c'était déjà très bien. Les combattants ont une taille énorme et ont des animations exceptionnelles, grâce à leur grand nombre de coups spéciaux ont beaucoup d'images d'animation. Les scénarios sont variés, colorés et détaillés et sont pris en compte jusque dans les moindres détails. Ils mettent également en évidence les scènes vidéo des cinekills et l'introduction du jeu. La bande-son est à la hauteur des autres jeux Mega CD avec des mélodies de qualité CD bien composées, ainsi que de superbes effets sonores, où les voix numérisées se détachent.

La jouabilité est très élevée. Bien que chaque personnage ait une variété de mouvements spéciaux assez élevés, ceux-ci ne sont pas excessivement difficiles à exécuter, bien qu'il soit conseillé d'utiliser le pad à six boutons. La réponse aux ordres de pad est très bonne, et à cela il faut ajouter un nombre acceptable de combattants et, bien que la difficulté du jeu ait quelque peu diminué par rapport aux premiers Champions Eternels, elle reste encore élevée, surtout pour le boss final Comme le premier jeu, Eternal Champions: Défis du côté obscur suit l'histoire de Eternal Champion, qui a estimé que l'équilibre de l'univers et du temps avait été perturbé par la mort de personnes clés qui avaient été destinées à changer le monde pour un plus grand bien. Pour rétablir l'équilibre, il organisa un grand concours dans lequel le vainqueur se verrait accorder le don d'une vie nouvelle, qui lui permettrait d'accomplir sa destinée légitime.

Dans ce second chapitre, il est révélé que l'éternel champion a une contrepartie diabolique, le Champion Noir. Le Champion des Ténèbres apparaît et déclare qu'il va également participer au tournoi, et qu'il a caché quatre autres guerriers, empêchant le tournoi d'avoir lieu. Les concurrents doivent non seulement atteindre les objectifs du champion éternel, mais aussi affronter le champion des ténèbres, s'ils veulent que leur vie leur soit rendue.

Le jeu a un total de 13 combattants sélectionnables plus le chiffre non négligeable de neuf combattants secrets qui devront auparavant être débloqués. Un autre détail curieux du titre qui nous concerne est que, contrairement aux Eternal Champions of Mega Drive, cette fois il y a aussi des personnages qui pourraient être appelés méchants ou mauvais, mais même ces combattants ont le potentiel d'affecter l'histoire d'une manière positive, un posta ou indirectement, à la suite de leurs actions.

Bref, un excellent jeu de combat qui s'améliore grandement dans tous les aspects jusqu'à sa première livraison, ce qui à mon avis était déjà un titre à prendre en compte. Chef-d'œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *