Blades of Vengeance

Sega Mega Drive - Genesis
Blades of Vengeance est un jeu publié par Beam Software et distribué par Electronics Arts pour Megadrive en 1993. Il s'agit d'un jeu de plateforme et d'action dans un monde de fantaisie, d'épée et de sorcellerie.

Dans le jeu, nous pouvons utiliser trois caractères sélectionnables, ou jouer avec un ami, car il comprend l'option de deux joueurs simultanés. En dehors de cela, le type de scène et surtout les deux premiers guerriers à choisir, un guerrier et un chasseur, se souviennent beaucoup de Golden Axe. Chaque personnage a ses avantages et ses inconvénients. Le guerrier est le plus puissant, mais aussi celui qui a la portée la plus courte. Le coupe-vent est le plus équilibré, ayant une portée et une force moyennes. Enfin, le plus faible de tous est le magicien, mais d'un autre côté, il peut effectuer des attaques à distance.

Le niveau technique, même s'il était un peu dépassé au moment de sa sortie, n'était pas mauvais non plus. Bien que graphiquement ce n'est pas un chef-d'œuvre, mais les personnages sont bien définis, les ennemis sont variés et les scénarios ont cet attrait de l'épée et de la sorcellerie. Les mélodies sont accrocheuses et se conforment bien à l'action, même si elles n'atteignent même pas loin des autres titres de la série. Les effets sonores sont des simulations de coups, de feu et autres, et le son de l'arbalète est assez bien réalisé.

Les mouvements des personnages sont faciles à exécuter et répondent bien au pad, mais certains sont brusques et limités. En dehors de cela et de sa plus grande difficulté, le contrôle ne présente pas de problèmes majeurs.

Le jeu nous dit qu'au-delà de la réalité s'étend un royaume fantastique dans lequel les forces du bien règnent, mais un jour il arrive Mannax, la Dame Noire, le conquit et implora en lui la domination des ténèbres. Puis, le Grand Maître décida d'adopter la seule option qui lui restait: convoquer les trois derniers aventuriers entraînés à prendre Mannax et restaurer la paix qui avait disparu.

Et ils devront le faire en un total de huit phases longues et variées. En dehors des armes de chaque personnage, nous pouvons collecter de l'argent en avançant afin qu'à la fin de chaque niveau nous puissions acheter des potions, des sorts et des armures, ces deux derniers étant essentiels pour compléter le jeu, car le jeu sera de plus en plus difficile.

En résumé, nous trouvons un très bon jeu qui, bien qu'il soit techniquement dépassé, offrira des heures de plaisir. Recommandable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *