Big Sky Trooper

Super Nintendo

Big Sky Trooper est un jeu développé par LucasArts et publié et distribué par JVC pour Super Nintendo en 1995, atteignant le marché européen en septembre de la même année. C'est une aventure spatiale très longue et très divertissante qui se caractérise par une atmosphère décontractée et presque enfantine très appropriée au titre qui nous concerne.

Ainsi, l'humour est une constante dans ce jeu, mis à part la conception du personnage et ennemis L'objectif du jeu est de compléter une série de missions dans un nombre immense de planètes. Pour cela nous devrons utiliser l'ordinateur de notre vaisseau pour afficher la carte de chaque galaxie et grâce à cela localiser la planète que nous devons aller à chaque instant. Avant de pouvoir descendre vers certaines étoiles, nous devrons livrer une bataille spatiale dont le style rappelle des classiques du genre Asteroids. Quand nous aurons fini avec tous les ennemis qui entourent la planète en question, notre vaisseau capturera un satellite et l'action retournera à l'intérieur de notre vaisseau, et de là nous pourrons descendre vers la planète ou voler vers une nouvelle destination. Pour descendre à la planète, nous devrons nous placer sur une plate-forme marquée d'un X et appuyez sur A. Ensuite, le protagoniste mettra son costume de combat, descendra à l'étoile et il devra effectuer une action déterminée. Normalement nous devrons finir contre tous les monstres qui ressemblent à de la morve verte de la planète pour pouvoir libérer le satellite et ainsi pouvoir voyager vers la prochaine planète. Les compétences de base que nous pouvons utiliser dans chaque étoile sont celles de l'exploration à pied et du tir, que nous pourrons améliorer.

La section technique, sans être très remarquable, surtout pour l'année où elle est partie, n'est pas mauvaise non plus. Ni les lutins du protagoniste ni les ennemis n'ont rien de spectaculaire, mais ils sont gentils et ont une taille adéquate. Les scénarios sont colorés et variés, bien qu'ils soient assez simples. Les mélodies ne sonnent pas pendant l'action, mais les rares que nous pouvons entendre ont une bonne qualité. Les effets sonores recréent bien les sons futuristes dont le jeu a besoin, et sans aucun doute c'est le meilleur aspect de la section technique.

En ce qui concerne le gameplay, même si au début cela peut coûter un peu d'avoir le tonic du jeu , quand nous le ferons, nous trouverons un titre qui, en plus d'être très maniable, avec des menus intuitifs et une très bonne réponse aux commandes que nous envoyons à travers le pad, est extrêmement long, avec de la difficulté juste et très amusant, bien que cela peut être un peu répétitif car sur chaque planète nous devons effectuer des actions qui sont trop similaires.

Les extraterrestres collants avec la forme d'une amibe découvrent le logo commercial de LucasArts flottant dans l'espace et décident de déclarer la guerre à toutes les espèces humaines. : D'une part, nous sommes dégoûtants parce que nous avons des os et aussi parce qu'ils méprisent la publicité de toutes sortes. Le joueur est recruté pour sauver la race humaine de l'extinction.

Avec cet argument délirant, nous devrons traverser un total de 111 planètes différentes. Pour atteindre les objectifs, nous avons l'aide des éléments inévitables, qui peuvent être des éléments d'armes, de santé ou d'énergie. Nous ne pouvons utiliser que les objets de la vie dans notre vaisseau mère. Pour ce faire, nous devons d'abord sélectionner l'élément dans le menu, nous placer sur le panneau de la Croix Rouge de notre navire et appuyer sur le bouton d'activation de l'article. Dans le vaisseau, nous avons également l'ordinateur central pour effectuer les missions ou parler à Fido et aux cabines d'hibernation, nécessaires pour enregistrer le jeu.

Bref, un très bon jeu d'aventure pour Super Nintendo, avec ses bonne dose d'humour et qui fera plaisir aux fans du genre. Recommandable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *