The New Challengers (Mega Drive)

Sega Mega Drive - Genesis
Super Street Fighter II: The New Challengers est un jeu développé, publié et distribué par Capcom pour les loisirs en 1993, puis porté vers d'autres systèmes tels que Mega Drive, Super Nintendo, Amiga ou Sega Saturn. La version Mega Drive a atteint le marché européen en août 1994, sous la forme d'un jeu de combat très similaire à l'édition Champion, mais avec quelques modifications et ajouts qui en font un meilleur jeu.

La nouveauté principale présentée par la cartouche est l'inclusion de quatre nouveaux combattants (Cammy, T. Hawk, Dee Jay et Fei Long). Chacun d'eux a sa propre scène, sa mélodie et ses tubes spéciaux. Il comprend également un mode de jeu qui n'apparaît pas dans le jeu original ou dans sa conversion vers Super Nintendo. Ce mode s'appelle "Extra" et c'est que nous devons nous battre contre tous les combattants du jeu. Les personnages habituels ont également de nouveaux hits ou des variantes des mêmes succès. Ainsi par exemple, Ryu peut faire le tatsumaki-senpū-kyaku (ou le coup de pied rotatif, comme vous préférez l'appeler) dans l'air, en plus de lancer le feu hadouken, tandis que Ken au lieu du feu hadouken a le feu shoryuken. Peut-être le moins avancé est Sagat, mais c'est pareil, car en tout cas c'est toujours l'un des adversaires les plus dangereux du jeu.

La section technique est super en graphisme et plus discrète dans le son. La taille des combattants est plus que décente, à la hauteur des autres conversions, et ont de grandes animations. Les nouveaux personnages ne sont pas moins, et dans le cas de T. Hawk, nous avons un énorme combattant, à la hauteur de Zangief. L'intro du jeu est un tableau d'honneur, mieux animé que ce qu'ils ont fait dans Super Nintendo. Les scénarios sont variés, détaillés, colorés et très appropriés, avec de nouveaux détails concernant l'ancien Street Fighter 2. Là où cette section échoue c'est dans les mélodies que, bien qu'elles soient bien composées et en plus de celles qui incluent toujours les nouveaux personnages, elles n'ont pas une très bonne qualité audio, bien qu'elles soient laissées à l'écoute. Les effets sonores ont un visage et une croix. D'une part, les coups de poing sonnent bien et fort, mais les voix numérisées ne sont pas claires, mais comprennent plus de voix que la version de Super Nintendo.

Le gameplay reste le même que la version récréative. De plus, malgré l'inclusion de nouveaux hits, ceux-ci sont faciles à réaliser, et la gestion générale des nouveaux personnages est la plus simple, bien que rendre les coups de Zangief aussi difficiles que jamais, comme ceux de T. Hawk , qui est un combattant de caractéristiques similaires. Pour le reste, la réponse aux commandes de pad est rapide, nous avons un nombre élevé de combattants et une difficulté serrée et progressive, et assez difficile si le degré de difficulté est au maximum.

Nous avons une liste de 16 lutteurs avec leurs propres attaques et style de combat. Nous connaissons déjà les habituels, et les quatre nouveaux seront prêts à nous rendre les choses difficiles. Cammy est un agent des services secrets britanniques, et base son style de combat sur la maîtrise de divers arts martiaux et une agilité qui rivalise avec celle de Chun Li. Pour sa part, Dee Jay, d'origine jamaïcaine, a su associer la boxe thaïlandaise à la musique avec maîtrise. Thunder Hawk est un Indien d'origine mexicaine qui souhaite se venger de Bison et de son organisation criminelle, en utilisant ses techniques de lutte. Enfin, Fei-Long est un acteur d'arts martiaux d'origine chinoise, clairement inspiré par Bruce Lee, étant un maître du kung fu avec une agilité et une variété de coups impressionnants.

Bref, une excellente conversion du loisir pour Mega Conduire ce serait un chef-d'œuvre si la section sonore avait été pris en charge un peu plus. Chef-d'œuvre .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *