The King of Dragons

Super Nintendo

The King of Dragons est un jeu développé, publié et distribué par Capcom pour le divertissement en 1991, puis versionné en Super Nintendo en 1994. Obtenir une conversion assez décent. C'est un beat'em monté dans un monde d'épée, de sorcellerie et de fantaisie très divertissante, en ligne avec d'autres tels que Golden Axe ou Dugeons and Dragons.

Peut-être que ce jeu ressemble plus aux Dungeons and Dragons qu'aux Golden Axe pour le problème qui après avoir fini avec chaque boss final nous avons élevé le niveau, ce qui nous rend plus fort et plus résistant. Nous pouvons choisir parmi un total de cinq personnages différents, qui sont l'elfe, le sorcier, le combattant, le clerc et le nain. Chacun d'eux aura ses avantages et ses inconvénients, et par exemple, l'elfe est le plus rapide de tous et capable d'attaquer à distance, tandis que le combattant est plus fort et plus résistant. Lorsque vous choisissez l'un des personnages, ou deux si vous jouez en mode deux joueurs, nous allons commencer à jouer. Dans chacun des niveaux, nous avancerons et affronterons différents types d'ennemis pour finalement affronter un boss final, comme dans n'importe quel autre beat'em up. En plus de la capacité d'attaque et de la capacité de sauter, nous avons aussi de la magie. Les niveaux sont généralement assez courts, mais en contrepartie nous en avons un bon nombre.

La section technique est assez bonne, mais les différences graphiques sont plus évidentes que dans d'autres conversions de Capcom pour Super Nintendo. Les protagonistes ont une taille plus petite que dans le récréatif, mais ils ne sont pas trop petits et ont de bonnes animations, une grande variété d'ennemis et des têtes finales assez grandes et définies. Les scénarios sont variés, colorés et détaillés, bien que certains détails soient différents de ceux de la version arcade. Les mélodies, bien que de qualité inférieure à la récréative, sont toujours variées et sonnent bien, ainsi que les effets sonores, surtout émoussés, malgré le fait que les voix numérisées sonnent lointain.

Le gameplay est très respecté par rapport à la version originale. Toute l'équipe de personnages a une grande simplicité de manipulation, et leurs actions sont très faciles à réaliser, le tout avec une bonne réponse aux ordres transmis par le pad. Il a également un nombre correct de phases, bien qu'elles soient un peu courtes, et une difficulté progressive, ayant des caractères aussi plus difficiles que d'autres.

Un dragon rouge nommé Gilldiss, également connu sous le nom de roi des dragons, revit grâce à Sorcier sombre et a commencé à faire sienne dans les villes voisines. contre la population. Pour cette raison, un groupe d'aventuriers a décidé de sortir à sa rencontre pour l'achever.

Ils devront le faire dans un total de 16 phases variées, bien que beaucoup d'entre eux soient assez courts. Pour y parvenir, en dehors de nos capacités et de nos sorts, il est nécessaire d'utiliser les nombreux objets que nous pouvons trouver dans les troncs ou ceux qui perdent des ennemis quand ils meurent. Les différents fruits nous feront retrouver la vie perdue, tandis que les différents sorts magiques sous forme de sphères auront des effets différents lorsqu'ils seront touchés, jetant quelques rayons contre les ennemis tandis que d'autres les transformeront en grenouilles. Il faut aussi marcher avec un oeil, car certains coffres contiennent des pièges qui nous affecteront de différentes manières, par exemple en se transformant en pierre.

Bref, une conversion assez décente du récréatif original pour Super Nintendo, un peu inférieure dans la partie technique, mais en respectant ce qui compte, le gameplay, ce qui en fait un jeu très amusant et divertissant. Fortement recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *