Doom (Mega Drive 32X)

Sega Mega Drive 32x
La version Mega Drive 32X du légendaire Doom est arrivée sur le marché européen en décembre 1994 entre les mains de Sega et d'Id Software. C'est une très bonne conversion du jeu PC original, et c'est pourquoi nous sommes confrontés à un jeu d'action sensationnel à la première personne, l'un des pionniers du genre, même si tout le monde le sait, pas le premier.

Comme dans les autres versions, nous devons guider le protagoniste à travers les différents niveaux tout en tirant avec tous les ennemis qui croisent son chemin. Bien que le premier niveau soit très simple et linéaire, à partir de là les choses se compliquent et les scénarios sont de plus en plus labyrinthiques, qui incluent aussi des portes fermées qui nous obligent à chercher une clé ou un interrupteur pour les ouvrir. Le système de jeu est le même que dans les autres versions, bien que cette version comporte moins de phases que d'autres, comme Super Nintendo, qui compte sept phases de plus. Pour le reste, on peut dire que cette livraison pour 32X dépasse tout dans Super Nintendo en tout, sauf en musique et en nombre de phases.

La partie technique est très bonne. Les graphiques montrent une grande ressemblance avec ceux de la version originale. Ses principaux points forts sont les approches, les textures des arrière-plans et la fluidité du mouvement, avec des scénarios très variés et parfaitement réglés et sans souffrir de problèmes de pixilation sur les courtes distances, donc on peut dire que dans cet aspect il dépasse largement Version Super Nintendo. Cependant, la musique qui accompagne l'action, bien que bien composée et sombre, n'a pas une très bonne qualité audio, sonnant beaucoup mieux la bande-son de Super Nintendo, même si elle n'est pas aussi mauvaise que certains le disent. Il n'en va pas de même avec les effets sonores, qui ont une très bonne qualité et sont variés, y compris des tirs, des cris, des explosions et des grincements de portes.

En ce qui concerne le gameplay, il vaut la peine de mentionner le protagoniste Facile qu'il s'avère pour réaliser toutes ses capacités, en plus d'avoir un contrôle beaucoup plus précis et une réponse au pad beaucoup plus rapide que dans la version de Super Nintendo. Le nombre de phases du jeu est bien, mais il est inférieur à l'autre version, et le niveau de difficulté est similaire, bien qu'il soit réduit par une meilleure manipulation du protagoniste. Sans aucun doute, le plus gros défaut est que vous ne pouvez pas sauver le jeu.

Le jeu se compose d'un total de 15 phases longues et variées qui, bien qu'elles ne soient pas inférieures à celles des autres versions, ne sont pas vraiment rares. que ce serait bien un système de mots de passe ou de sauvegarde de départ, bien qu'au moins nous ayons des suites infinies. Les objets que nous pouvons acquérir ne varient pas du tout, parmi eux les armes (j'aime la tronçonneuse), les objets pour récupérer la vitalité, les munitions et les objets qui nous fournissent une défense supplémentaire.

Bref, une très bonne conversion du jeu original de MS-DOS à Mega Drive 32X qui serait presque parfait si elle incluait quelques niveaux de plus, la possibilité de sauvegarder le jeu et une amélioration de la bande-son de la cartouche. Fortement recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *