Batman Returns

Super Nintendo

Batman Returns est un jeu développé et distribué par Konami pour Super Nintendo en 1993, qui part en Europe en décembre de la même année. Contrairement au jeu du même titre apparu dans Megadrive, cette fois nous trouvons un beat'em solo avec l'homme de la chauve-souris.

Donc, comme dans n'importe quel jeu de ce type, nous avancerons des scénarios pendant que nous nous affrontons les ennemis, qui sont pris directement du film. De plus, nous avons un large éventail de mouvements, allant de la simple frappe d'ennemis à l'estampage contre le mur ou la frappe à la tête. De plus, le style de jeu est très varié, et inclut même des niveaux de conduite, même si cette phase n'est pas très réussie.

La partie technique est très bien réalisée. Les personnages sont énormes, les scénarios clairs et précis, variés et très bien construits, et les effets visuels sont géniaux. Le groupe ressemblera à celui du film, avec toute l'atmosphère mystérieuse et lugubre que l'écran a transmise. Les effets sonores ne sont pas les meilleurs du jeu, mais ils sont plutôt bien faits.

En termes de gameplay, Batman est capable d'effectuer un grand nombre d'actions et toutes sont très faciles à réaliser, à part qu'il répond très bien aux ordres que nous leur donnons à travers le pad. En plus c'est un jeu assez long et avec une grande difficulté, surtout dans les derniers ennemis.

L'histoire est la même que dans le film. Le dangereux criminel connu sous le nom de Pigüino émerge dans la ville en disant qu'il veut savoir qui sont ses parents et, soutenu par le nabab sans scrupules Max Shreck, il se présente au bureau du maire. D'un autre côté, Max tue sa secrétaire quand elle découvre son plan de prendre en charge toute l'électricité de Gotham City. Cependant, il est ressuscité par les piqûres de certains chats et devient Catwoman. Le but de Batman sera d'effacer son nom quand le Pingouin assassine la Princesse de glace et fait croire aux citoyens que la chauve-souris a été. Il doit aussi arrêter ce méchant et endurer la menace de Catwoman, qui ressent une sorte de mélange entre l'amour et la haine pour Batman.

Il devra le faire en sept phases au total. Pour nous aider dans les missions nous pouvons trouver des cœurs qui, selon leur taille, nous rempliront plus ou moins la barre de la vie; les tubes, qui augmentent le nombre de bombes de chauve-souris disponibles pour le joueur; et les boucliers, qui sont limités à nous donner des points, bien qu'avec une certaine quantité ils nous donnent une vie supplémentaire.

Bref, un excellent jeu mettant en vedette Batman. Fortement recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *